Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Les pilotes réguliers ont-ils le droit d'interférer au déroulement de la Chase?

NASCAR: Les pilotes réguliers ont-ils le droit d'interférer au déroulement de la Chase?

Par ,

L’incident survenu sur l’ovale du Kansas Speedway le week-end dernier et mettant aux prises Kyle Busch et David Reutimann prouve que les pilotes réguliers peuvent jouer un rôle primordial dans le déroulement de la « Chase ».

L’animosité qui existe entre les deux pilotes remonte en août quand Busch et Reutimann se sont bousculés en piste lors de l’épreuve de Bristol et ont commencé une guerre de mots acides l’un envers l’autre.

L’événement survenu au Kansas montre à quel point un pilote qui ne fait pas partie des 12 qui participent à la « Chase », la finale qui couronne le champion de la Coupe Sprint de NASCAR, peut influencer le déroulement de celle-ci.

Les mécanos travaillent à réparer la Toyota No. 18 de Kyle Busch suite à son accident avec David Reutimann. (Photo: Rusty Jarrett/Getty Images for NASCAR)

Pourtant, avant chaque épreuve, la direction de course rappelle aux pilotes qui ne font pas partie de la « Chase » de respecter ceux qui en font partie.

Mais un pilote demeure compétitif, et certains ont une énorme pression sur les épaules pour décrocher un bon résultat en fin de saison.

En début de course au Kansas, les voitures de Busch et de Reutimann se sont touchées, causant des dommages aux deux bolides.

« Il m’a poussé, tout simplement. J’étais en bas de la piste et lui disposait de tout le reste de la piste pour passer. Il m’est rentré dedans, » de dire Reutimann.

Mais l’incident coûte cher à Busch qui a dû rentrer aux puits faire réparer sa voiture, ce qui lui a fait perdre de précieux points au classement.

« Il (Reutimann) survirait. Il l’a indiqué à la radio. Il a glissé du bas de la piste et je l’ai accroché sans le faire exprès. Dommage que cela arrive à moi qui fait partie de la « Chase ». Il aurait pu m’accrocher dans une des 26 premières courses de la saison prochaine sans problème. Je ne sais pas s’il voulait se venger. Mais il m’est difficile d’accepter ça aujourd’hui quand j’avais une voiture qui pouvait terminer dans le top 5. »

Busch accepte donc que Reutimann se venge, mais pas durant une course de la « Chase ».

Alors, qui a raison ? Il faut attendre la décision de NASCAR à ce sujet, qui choisira entre qualifier l’affaire incident de course normal et imposer une pénalité.