Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Guerre des mots à Bristol

NASCAR: Guerre des mots à Bristol

Par ,

Une guerre des mots, ne laissant présager rien de bien propre en piste, a suivi la finale dramatique de la course de la série NASCAR Nationwide tenue à Bristol.

Vendredi soir, le vainqueur de la course, Kyle Busch, a admis avoir « éliminé » (mis en tête-à-queue) Brad Keselowski à titre de vengeance pour l’avoir poussé plus tôt durant l’épreuve.

Lors des cérémonies d’avant course de l’épreuve de la Coupe Sprint tenue samedi soir, Keselowski a lâché une insulte verbale en déclarant « Kyle Busch est un trou du c… », une sorte d’humour qui a fait rigoler la foule estimée à environ 150 000 personnes.

Mais durant cette course, Keselowski n’était pas vraiment une menace en piste. Quand Busch est arrivé derrière la voiture No. 12 de Keselowski, la foule s’attendait à voir de l’action. Un geste de vengeance. Et elle a attendu pour rien…

Les voitures ont roulé côte à côte durant quelques boucles, jusqu’à ce que la voiture de Busch, plus rapide, s’éloigne tout doucement.

Keselowski avait pourtant une occasion en or de lui remettre la monnaie de sa pièce. Il a décidé de ne pas le faire, car il est toujours sous probation et il y a de fortes chances que le propriétaire de la voiture, Roger Penske, n’aurait pas du tout apprécié.

Lors de l’interview d’après course, on a demandé à Busch ce qu’il pensait des mots prononcés par Keselowski.

Reporter: Que pensez-vous de ce qu’a déclaré Keselowki avant la course ?
Kyle Busch: « Qui? »
Reporter: Brad Keselowski
Kyle Busch: « Je ne sais pas de qui vous parlez »
Reporter: Bien. Il pilote la voiture No 12.
Kyle Busch: « Je l’ai vu, mais je l’ai doublé ».