Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Marcos Ambrose gagne finalement en Coupe Sprint

NASCAR: Marcos Ambrose gagne finalement en Coupe Sprint

Par ,

L'attente est terminée. L'Australien Marcos Ambrose a finalement reporté sa première victoire en Coupe Sprint de NASCAR au circuit de Watkins Glen, la pluie de dimanche ayant forcé le report de la course à lundi.

Ambrose, deux fois champion d'Australie de voitures sedans, est allé courir en Europe avant de réaliser son rêve il y a de cela six ans: courir en NASCAR.

Départ de la course sous un ciel gris. (Photo: Jeff Zelevansky/Getty Images for NASCAR)

Il croyait bien détenir cette première victoire en Sprint l'an dernier à Infineon. Il menait la course quand il a éteint son moteur pour économiser du carburant, et n'a jamais été capable de le redémarrer. Pire, son écurie (qui est toujours la sienne), Richard Petty Motorsport, était sur le point de fermer ses portes...

Au Glen, Ambrose était aux anges. Il était soulagé. Il aura eu besoin de 105 courses pour réaliser son rêve.

Denny Hamlin (Photo: Jeff Zelevansky/Getty Images for NASCAR)

« Oui, c'est une journée fantastique, » de dire Ambrose.

« Nous avons dû faire d'énormes sacrifices pour arriver ici. Todd (Parrott, le chef d'équipe), et tous les équipiers, la famille Petty, ma famille, nous avons tous rêvé de gagner cette course Sprint. J'ai parcouru la moitié du globe avec mon épouse et mes enfants en leur disant que c'était pour notre bien. Mais tant qu'on n'a pas gagné, cela reste un rêve ».

Le détenteur de la pôle, Kyle Busch, était en tête de la course lors de la dernière relance, mais il a viré large dans le Virage 1.

« Je savais ce qu'il ne fallait pas faire et je l'ai fait. Je ne suis pas arrivé trop vite, mais je ne suis pas parvenu à ralentir la voiture. J'ai bien vu des gouttes d'eau sur le pare-brise, mais tout le monde a négocié le virage. J'ai fait un grosse bêtise... » de dire Kyle.

Kyle Busch devant son frère Kurt. (Photo: Jeff Zelevansky/Getty Images for NASCAR)

Brad Keselowski, toujours ennuyé par le manque de mobilité de ses chevilles suite à son accident, a mené, mais pas longtemps.

« Je crois que Kyle a bloqué un peu ses roues dans le Virage 1. Cela m'a permis de me rapprocher, mais je crois que Marcos était entre nous deux. J'ai dû laisser un peu de place, sinon, ça aurait était un gros accident. J'avais pas mal de vitesse, mais j'ai aussi viré un peu large dans le Loop. J'aurais pu gagner, mais je n'ai pas été capable de battre Marcos, » de dire Keselowski.

« J'ai passé le virage Bus Stop très vite et de mettre beaucoup de pression sur Brad. Je ne crois pas lui avoir touché. Mais il a perdu de l'appui et j'ai pu me glisser à l'intérieur pour le doubler, » de raconter Ambrose.

David Reutimann (Photo: Jeff Zelevansky/Getty Images for NASCAR)

Derrière eux, lors du dernier tour, est survenu un énorme carambolage. Boris Said a poussé la voiture de David Ragan. La voiture de Ragan a tapé droit dans le mur de ciment et a rebondi sur celle de David Reutimann. Malgré la violence des impacts, aucun pilote n'a été blessé.

Kyle Busch (troisième) et carl Edwards (12e) sont maintenant à égalité au classement général.

L'Ontarien Ron Fellows s'est classé 30e tandis que le Québécois Andrew Ranger, qui effectuait son premier départ en Coupe Sprint, a subi un bris de transmission et termine 35e.