Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Une visite des ateliers de Michael Waltrip Racing (+photos)

NASCAR: Une visite des ateliers de Michael Waltrip Racing (+photos)

Par ,

Auto123.com a récemment eu le privilège de visiter les ateliers de l’écurie de NASCAR de Michael Waltrip Racing, situés dans la petite ville de Cornelius en Caroline du Nord. Il ne s’agissait pas d’une visite exclusive, car n’importe quel amateur a accès à ce temple de la mécanique !

En effet, n’importe quel amateur de stock-car peut se présenter à l’entrée principale, payer quelques dollars et effectuer une visite qui dure entre 45 minutes et une heure. Une longue mezzanine qui fait le tour de l’usine permet de tout voir ou presque.

Photo: Philippe Champoux/Auto123.com

Le bâtiment, qui couvre 14 900 mètres carrés (160 000 pieds-carrés, aussi connu sous le nom de Raceworld USA) était auparavant un complexe de cinéma. Michael Waltrip l’a acheté et tout l’intérieur a été refait avec de nouvelles séparations.

On y retrouve toutefois une salle de projection munie d’un écran géant et qui peut asseoir 135 personnes. Cette salle est employée pour projeter des vidéos aux visiteurs et comme salle pour les présentations.

Passons maintenant à la mécanique…

L’écurie fabrique en moyenne 45 voitures de Coupe Sprint chaque saison. « Nous possédons deux ateliers d’usinage qui fonctionnent avec deux quarts de travail, soit de 6 h à 15 h, puis de 15 h à 23 h, » nous explique notre guide, Chris ‘Sid’ Sadlowski, qui travaille au département de marketing de MWR.

« De plus en plus de pièces sont fabriquées ici. Nous possédons plusieurs machines numériques qui peuvent usiner différents métaux. Le second atelier est réservé aux pièces qu’il faut encore fabriquer à la main. Nous avons aussi une énorme machine de marque Jet Edge qui parvient à découper jusqu’à 14 pouces (35cm) de titane avec un jet d’eau mêlé de fine poussière, » d’ajouter Sadlowski.

Tout cela peut-être vu depuis la mezzanine. Des écrans et du texte expliquent les procédures employées. Les fans peuvent même toucher de véritables pièces comme des disques de freins, des ressorts et amortisseurs de suspension, des portes-moyeux, etc.

On voit ensuite des départements de suspensions avec un lot hyper impressionnant de ressorts hélicoïdaux et amortisseurs. Des bancs d’essais permettent de les calibrer avec précision avant qu’ils soient installés sur les bolides.

Le département de transmissions effectue l’entretien et la préparation des boîtes de vitesses et des différentiels qui sont ajustés pour tous les circuits rencontrés. Les essieux complets arrière sont assemblés dans ce département, puis sont installés dans les voitures.

« Notre magasin de souvenirs vend des pinions de transmission et des roulements à billes qui ont atteint leur kilométrage maximal. Nous les vendons aux amateurs. Le prix varie entre 5 et 15 $. Ils sont très populaires ! » de dire Sadlowski.

Notre guide précise que le recyclage est très important chez MWR. Les pièces qui peuvent être encore employées en toute sécurité le sont, et les ateliers sont parsemés de bacs de recyclage destinés aux métaux, les plastiques, le papier et autres.

Les murs de la mezzanine sont couverts de souvenirs de la carrière de Michael Waltrip. On y voit des combinaisons, des casques, des photos et affiches, des guitares et autres cadeaux reçus au fil des ans, ainsi qu’une énorme armoire vitrée à trophées.

Les voitures sont assemblées sur le plancher principal au rez-de-chaussée. Le plancher est divisé par équipes : les écuries de Coupe Sprint #00 de David Reutimann et #56 de Ryan Truex Jr en plus de la voiture #47 de Bobby Labonte sous-traitée de JTD Daugherty Racing, l’équipe de Nationwide deTravis Pastrana et l’écurie de série K&N Pro Est de Brett Moffitt.

Une fois que les voitures sont assemblées, elles sont envoyées à la peinture. « Elles reçoivent une couche d’apprêt, suivie de la couleur de base. Puis, on applique les autocollants de finition et des commanditaires et on termine par une bonne couche de lustre, » nous explique Sadlowski.

« Notre atelier de peinture fonctionne à deux quarts de travail à l’année. Ils travaillent sur les nouvelles voitures ainsi que sur celles qui ont été endommagées. De plus, la décoration des voitures change selon la course et les données démographiques. Ainsi, Bobby Labonte possède sept commanditaires différents qui changent de position sur sa voiture. Cela représente une charge gigantesque de travail, » de préciser Sadlowski.

Fait intéressant, le « cœur » des voitures, les châssis tubulaires, ne sont pas produits dans le bâtiment principal. Notre guide nous emmène à l’extérieur et nous pénétrons dans un second bâtiment, plus petit, qui était un skate park auparavant.

« C’est ici que les tubes d’acier sont coupés et soudés pour fabriquer les châssis. Les fans n’ont pas accès ici. L’accès à ce département est très restreint, » d’avouer Sadlowski. C’est ainsi que si nous l’avons visité, vous ne verrez aucune photo, car interdit !

Une fois les voitures terminées, elles sont ajustées à l’aide des nombreuses tables de réglages munies de balances. Les mécanos emploient aussi un gabarit en métal, identique à celui employé par les officiels de NASCAR aux pistes, afin de vérifier la conformité des voitures.

« Il y a deux choses que vous ne verrez pas ici. Un département de moteurs et une soufflerie, » de dire Sadlowski.

« Nous recevons nos moteurs directement de Toyota Racing Development en Californie. Nous avons des gens de Toyota Racing ici qui préparent les moteurs pour leur installation et qui les retirent des bolides après les courses. De plus, nous confions notre programme de recherches aérodynamiques à une soufflerie externe, ajoute notre interlocuteur.

Les mécanos, pilotes et tout le personnel peut utiliser une magnifique salle d’entraînement aux heures qui leur conviennent. Les bureaux administratifs, des ingénieurs, des services financiers et des ressources humaines sont situés au premier étage, avec vue sur le plancher principal.

Si l’envie vous prend d’aller faire un tour au pays du NASCAR, n’hésitez pas une seule seconde à effectuer une visite des Raceworld USA de Michael Waltrip. Les installations sont situées au 20310 Chartwell Center Drive à Cornelius, soit une petite trentaine de minutes en voiture au Nord de Charlotte. Difficile de rater l’emplacement puisque des pancartes l’annoncent depuis l’autoroute 77 qui mène à Cornelius !


Gallerie de l'article