Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Villeneuve et Tagliani frustrés que la course de Montréal puisse disparaître

NASCAR: Villeneuve et Tagliani frustrés que la course de Montréal puisse disparaître

Par ,

Jacques Villeneuve et Alexandre Tagliani ont exprimé mardi leur frustration et incompréhension face au refus des différents paliers de gouvernement d’offrir un soutien financier à l’organisation de la course montréalaise de la série NASCAR Nationwide.

« C’est ridicule, » de dire l’ancien champion du monde de Formule 1, Jacques Villeneuve, lors d’une téléconférence de presse commanditée par Dodge.

« Il s’agit d’une petite somme (un millions de dollars) pour obtenir d’importantes retombées touristiques. On a perdu beaucoup de touristes américains cette année à cause de plusieurs raisons, dont la force du dollar canadien. Montréal, c’est la course jetset de la saison de NASCAR. Je ne comprends pas pourquoi on a donné des sous au Grand Prix de Trois-Rivières où il n’y a que des amateurs du Québec, contrairement à la course de Montréal, » de dire Villeneuve.

Alex Tagliani est d’accord. « Nous avons tendance à perdre des événements et de réagir en retard. On ne prévoit pas assez à l’avance. Je ne comprends pas cette situation. Si nous perdons la course Nationwide, l’économie locale va perdre beaucoup de revenus, » de dire Tagliani qui court habituellement en série IZOD IndyCar.

Les deux pilotes, qui seront des coéquipiers chez Penske Racing lors du Napa pièces d’auto 200 tenu dans trois semaines à Montréal, sont aussi inquiets du manque flagrant de soutien offert aux jeunes pilotes, la relève.

Les deux ont grandement bénéficié du soutien de Player’s tôt dans leur carrière, leur permettant de courir dans les séries de Formule Atlantique et CART.

« Je passe 90% de mon temps à chercher des commanditaires, » de préciser Tagliani.

« Il est si difficile aujourd’hui de trouver du financement que j’en perd ma motivation. C’est beaucoup d’efforts pour apprécier seulement 10% de mon temps dans la voiture. Pour nos jeunes pilotes, c’est devenu beaucoup trop difficile de progresser. Mais ils doivent s’accrocher et persévérer. C’est le seul conseil que je peux leur donner, » d’ajouter « Tag ».

« Ici, tout le monde aime la course automobile. Mais tout le monde se reposait sur la filière Player’s. Puis, Player’s a dû cesser ses activités de commandite. Le Québec Inc n’aime pas tellement dépenser de l’argent… Il aime bien profiter de la visibilité, mais pas investir. Pour les jeunes pilotes, je dois avouer que ça commence à être assez complexe, à moins évidemment d’avoir un papa riche, mais cela ne fait pas des pilotes mentalement solides quand ça commence à devenir dur, » de dire Villeneuve.