Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Petit délai pour le lancement du Nissan Ariya au Japon

Si la pandémie ne nous avait pas frappés en mars 2020, Nissan compterait déjà dans sa gamme le VUS électrique Ariya. Le modèle devait être présenté en 2020 et faire ses débuts en 2021, quelque part à l’été.

On connaît la suite. Pire, la crise sanitaire a entraîné une autre crise, celle des puces électroniques. Tout cela n’a pas aidé au lancement de l’Ariya. En fait, il ne faut pas blâmer Nissan ici, car quantité de constructeurs ont été sérieusement touchés par les problèmes de la chaîne d’approvisionnement, si bien que chaque échéancier qui nous est annoncé doit être pris à la légère, considérant la situation actuelle.

Un peu plus tôt cette année, Nissan nous a conviés à Toronto pour voir de près l’Ariya qui aurait normalement fait sa rentrée canadienne au Salon de l’auto de Montréal, événement annulé en raison de la vague Omicron.

En voyant le véhicule de près, les espoirs ont repris, la compagnie annonçant l’arrivée du modèle à l’automne chez nous. Le lancement médiatique devrait avoir lieu au cours des prochaines semaines/mois.

C’est du moins ce que tout le monde souhaite, car on apprend aujourd’hui que Nissan doit repousser à nouveau la date de sortie de son VUS électrique en raison de la pénurie de semi-conducteurs et de perturbations de la chaîne d’approvisionnement. La nouvelle a été annoncée hier en fin de journée et touche pour l’instant le marché japonais.

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

Nissan Ariya, profil
Photo : Nissan
Nissan Ariya, profil

La nouvelle date de commercialisation est le 12 mai alors que le véhicule devait être lancé à la fin de mars. On parle grosso modo d’un report d’un mois et demi, ce qui n’est pas dramatique pour le moment. Cela ne devrait pas affecter les plans pour notre marché, mais la situation actuelle exige que l’on surveille le tout de près.

L’Ariya est évidemment un modèle d’importance chez Nissan et les premières réactions du public à son effet sont très positives, ce qui augure bien pour la marque. À condition qu’on en ait terminé avec les retards.

Si l’Ariya fait bel et bien ses débuts en mai au Japon et qu’il foule le sol européen cet été comme prévu, on pourra alors croire que l’automne 2022 nous permettra de le voir arriver.