Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toronto 2020 : Le grand retour de la petite Versa confirmé

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

C’était un secret de polichinelle dans les coulisses de l’industrie automobile canadienne ; la Nissan Versa effectue un retour au pays après quelques années d’absence. Le fabricant en a fait l’annonce au Salon de l’auto de Toronto aujourd’hui.

Avec le départ de la Micra, le constructeur japonais se retrouvait sans représentante dans le segment des sous-compactes. Considérant la base d’acheteurs gagnés à la cause, on ne pouvait pas vraiment abandonner ce créneau et espérer que tous les acheteurs de Micra migrent vers la nouvelle et plus grosse Sentra.

Entre donc en scène une nouvelle Versa. Et bien que la voiture appartienne à la catégorie des sous-compactes, c’est un modèle spacieux qui s’apprête à débarquer chez nous. Le volume du coffre, par exemple, est de 425 litres, ce qui est franchement généreux pour cette catégorie.  

La cabine est tout aussi aérée, surtout à l’arrière. La présentation est également mieux réussie que par le passé ; on se souviendra que l’expérience n’avait pas été très joyeuse avec la berline Versa qui avait été présentée en 2011. La variante à hayon, la Note, avait connu une carrière plus intéressante.

Et bravo à Nissan pour l’intégration au tableau de bord de l’écran du système multimédia. Sommes-nous en train d’assister à un retour à l’intelligence esthétique dans la conception d’habitacle ? Cette approche beaucoup plus jolie ajoute une touche de classe à la présentation.

Steve Milette, président de Nissan Canada, avec la Nissan Versa 2021
Photo : Nissan
Steve Milette, président de Nissan Canada, avec la Nissan Versa 2021

La nouvelle voiture d’entrée de gamme de Nissan partage sa plateforme avec le VUS Kicks. En fait, l’empattement des deux est identique. La Versa lui pique également son moteur 4-cylindres de 1,6 litre et 122 chevaux, ainsi que sa transmission à variation continue (CVT). Notez que cette dernière est une option, car la version de base est pourvue d’une boîte de vitesse manuelle à cinq rapports. Pour ce qui est de la CVT, elle est dotée de rapports simulés. En espérant que la recette soit intéressante cette fois-ci, car chez Nissan, la CVT est toujours aussi bruyante et désagréable. Laissons la chance au coureur.

En matière de sécurité, la Versa va aussi se démarquer avec quantité de caractéristiques. En fait, tous les éléments de l’ensemble Nissan Safety Shield 360 seront livrables. Il ne nous reste qu’à savoir de quelle façon la dotation sera montée. Cette dernière, ainsi que les prix, nous serons communiqués à l’aube des débuts du modèle, l’été prochain.