Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Normand Legault à la place de Bernie Ecclestone?

Normand Legault à la place de Bernie Ecclestone?

Par ,

Depuis quelques années, plusieurs rumeurs circulent à propos de l'identité du successeur de Bernie Ecclestone comme grand patron de la Formule 1. Qui prendra donc les rênes de la F1 suite au départ à la retraite de celui qu'on surnomme dans le milieu M. E?

Mais, Ecclestone, aujourd'hui âgé de 81 ans, ne donne aucun signe de faiblesse. Toujours aussi intraitable en affaires et au fait de tout, rien ne permet de croire qu'il va bientôt tirer sa révérence.

Pourtant, le monde de la F1 doit préparer sa succession, sous crainte de voir l'empire s'effondrer si son remplaçant n'est pas solidement installé aux commandes.

Arrive ici Normand Legault, l'ancien patron du Grand Prix du Canada. Depuis qu'il a abandonné son poste en 2008, l'homme d'affaires canadien est demeuré extrêmement silencieux et discret. Il figure toutefois sur le conseil d'administration de plusieurs compagnies et institutions.

Il a accordé une très rare interview dimanche soir, à l'occasion de sa présence à l'émission à forte cote d'écoute « Tout le monde en parle ».

Questionné à savoir s'il était intéressé à prendre la succession d'Ecclestone, Legault a répondu, avec un large sourire, « Pourquoi pas? ».

« Les gens ont mon numéro de téléphone et savent où me trouver... » a-t-il ajouté.

Legault a avoué être demeuré en contact « avec des responsables de constructeurs automobiles qui ont aujourd'hui quitté la Formule 1, mais qui pourraient bien y revenir un jour... ».

Legault serait-il la personne idéale pour seconder à M. E?

Oui, sans contredit, car il possède plus de 30 ans d'expérience de la F1, est un des rares hommes d'affaires à avoir réussi à tenir tête à Bernie Ecclestone, connaît personnellement tous les grands décideurs de la F1, est un fin négociateur et diplomate, et finalement, il n'a pas d'ennemis. Legault est parfaitement neutre dans ce milieu truffé de mines et hautement controversé qu'est la F1.

On a parfois avancé les noms d'anciens directeurs d'écurie de F1 comme Flavio Briatore, Jean Todt, Ron Dennis ou même Alain Prost comme éventuel successeur d'Ecclestone. Mais toutes ces personnes ont connu des différends profonds au cours de leurs carrières, ce qui signifie qu'ils auraient bien des problèmes à arracher des consensus de leurs anciens ennemis.

Ce n'est pas le cas de Legault qui, soulignons-le, a sauvé le Grand Prix du Canada à maintes reprises alors qu'on le croyait définitivement perdu.

Normand Legault est un monsieur très apprécié dans le cercle de F1. Gageons qu'il verrait d'un bon œil un déménagement à Londres!