Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nouveaux cours de conduite au Québec : des outils en anglais

Nouveaux cours de conduite au Québec : des outils en anglais

Par ,

C'est désormais en visionnant des clips vidéo en anglais et en milles à l'heure de surcroît, que les inscrits aux nouveaux cours de conduite du Québec assisteront à la démonstration de bon comportement. C'est du moins ce qui ressort du document de formation proposé par le ministère des Transports et dont AUTO123.com a obtenu copie.



Ces clips vidéo ne représentent qu'un des éléments de ces cours nouveau genre, dont la vision se veut davantage axée vers l'apprentissage psychologique que pratique. Aux dires du moins de quelques propriétaires d'écoles de conduite, aux prises avec ces nouvelles méthodes d'enseignement.

Dans les faits, la nouvelle méthode d'enseignement laisse, comme à l'école, place au travail d'équipe et à la révision des grands principes. En revanche, on n'y fait que peu de place à l'apprentissage de règles de base comme le code de la sécurité routière.

Rappelons que ce nouveau cours sera obligatoire dès le début de l'année (même si une demande a été faite pour en reporter l'application) pour tous les nouveaux conducteurs. Ses objectifs : Établir le profil d'un conducteur au comportement sécuritaire, coopératif et responsable, tout en lui apprenant à manoeuvrer un véhicule de promenade.

La méthode douce
La nouvelle méthode d'enseignement mise d'abord sur un apprentissage en douceur. Avant même l'obtention de leur permis d'apprenti conducteur, les jeunes inscrits devront suivre un total de cinq heures pour acquérir quelques notions élémentaires, avant de se présenter au bureau de la Société de l'assurance automobile du Québec.

On procédera ensuite en alternance entre les cours théoriques (7 heures supplémentaires) et pratiques (15 heures) pour favoriser un meilleur apprentissage. Mais les notions sont elles-mêmes parfois abstraites.

Ainsi, dans les cours théoriques, les élèves seront appelés à utiliser des activités plus physiques. Par groupes de trois, car le nouvel ordre des choses prévoit l'apprentissage par équipe, ils devront par exemple jouer une improvisation de leur choix sur le thème de l'autobus scolaire, un d'entre eux devant obligatoirement personnifier le chauffeur.

Et pour la première heure de cours théorique, les parents sont invités à se joindre aux jeunes. Chaque heure de cours théorique est ensuite suivie de deux heures de cours pratique sur la route. Mais attention, l'élève doit aussi faire des devoirs à la maison, puisque les parents devront désormais superviser au moins 30 heures de conduite durant les mois d'apprentissage, et devront signer un formulaire à cet effet. « On se plaint que les parents ne sont pas assez bons pour montrer à conduire, mais on compte sur eux pour faire pratiquer leurs enfants. La plupart se contenteront de signer la feuille sans vraiment faire de vérification», s'inquiètent encore les représentants des écoles.