Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Occasion : Acura Integra 1994-2001

Occasion : Acura Integra 1994-2001

Par ,

Une référence dans la matière

Des quelques coupés sportjaponais offerts en Amérique du Nord, l'Acura Integra demeure l'un desplus complets et des plus désirables. Les deux premières générations(de 1986 à 1989 et de 1990 à 1993) de cette voiture ont attiré denombreux enthousiastes. Mais c'est la dernière qui a consolidél'Integra dans sa position de coupé qu'on voyait tout aussi bien auresto que sur les pistes d'accélération.


Pour être plus précis,la troisième génération d'Integra a connu deux modèles. Le premier, de1994 à 1997, utilisait l'actuelle base de Honda Civic (1992) et a reçuune quantité d'améliorations, particulièrement sous le capot. Laseconde version est arrivée en 1998 et s'est éteinte en 2001. Leschangements ont été mineurs; elle ne brisait pas et n'avait pas besoinde réparations.

Typiquement japonaise
L'habitacle del'Integra, de toute évidence, a été conçu par un fabricant japonais :toutes les commandes sont bien placées et conviviales. L'allure decertains boutons commence à dater, et cela, même s'ils demeurent trèsfonctionnels. Selon la tradition Honda, les sièges avant sont conçuspour maintenir le conducteur et son passager en place. Le maintienlatéral et le soutien lombaire sont suffisamment compétents pour lapiste. Les appuie-tête, par contre, sont trop dirigés vers l'arrièrepour être efficaces. Le siège arrière à dossier rabattable peutrecevoir deux passagers au besoin.

Les matériaux utilisés et laqualité de l'assemblage de ces véhicules sont habituellement bonnes.Les boutons et les plastiques de notre véhicule d'essai montraient dessignes d'usure plus élevés que la moyenne. Par contre, les plastiquesdu tableau de bord se portaient bien également.

Bicorps dans le style
Inutilede vous faire demander si l'Integra est un coupé stylé ou une berline,du moins depuis qu'on a retiré la berline de la gamme en 1996. Certainspeuvent trouver que la partie avant manque de caractère, mais ce n'estque matière de goût. En 1994, l'Integra a laissé tomber ses lignesplates et carrées pour adopter une allure tout en rondeurs. À mon avis,l'Integra Type-R était de loin la plus belle de toutes, avec sescouleurs exclusives, blanc Championnat ou jaune Phoenix, ses roues enalliage à cinq écrous et son aileron arrière fonctionnel.