Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Officiel : Suzuki en a marre de Volkswagen et demande le divorce

Officiel : Suzuki en a marre de Volkswagen et demande le divorce

Par ,

Depuis plusieurs mois, des rumeurs et différents rapports ont fait état de la détérioration des relations entre Suzuki et Volkswagen. La relation dysfonctionnelle entre les deux constructeurs a officiellement pris fin aujourd'hui, Suzuki ayant décidé de rompre par voie de communiqué de presse.

Le fabricant japonais déplore le fait que Volkswagen revendique un rôle actif dans la direction de ses affaires, alors qu'il désire prendre des décisions de façon indépendante afin de conserver sa position avantageuse dans les marchés japonais et indiens.

Rappelons que le constructeur allemand espérait profiter de la notoriété de Suzuki afin d'augmenter ses ventes de petites voitures dans la cadre de son plan pour devenir le constructeur automobile numéro un au monde.

Présentement, Volkswagen détient 19,9% des actions de Suzuki qui, lors de l'entente conclue en 2009, a obtenu une petite participation dans le géant allemand. Les deux sociétés devront donc s'entendre sur les modalités de leur divorce et sur la suite de leur histoire compliquée.

Au cours du week-end, Volkswagen a fait une sortie publique contre son partenaire et mentionné qu'il avait violé les termes de l'alliance en fournissant des moteurs diesel à une autre entreprise (Fiat). Conséquemment, VW avait donné « plusieurs semaines » à Suzuki pour remédier à la situation, « une étape regrettable, mais nécessaire » selon eux.

Malgré tout, l'entreprise allemande avait souligné « qu'elle considérait toujours Suzuki comme un investissement attrayant. Malheureusement pour eux, ce sentiment n'était pas réciproque.