Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Il était une fois à Hollywood : est-ce que Brad Pitt conduit, malgré ce que montre l'indicateur de vitesse ?

Dans de nombreux films qui sont produits, il n’est pas rare de voir un des acteurs principaux prendre le volant, ce que ce soit pour se rendre du point A au point B ou parce qu’une poursuite enlevante a lieu.

Dans ce dernier cas, on fait souvent appel à des cascadeurs et des professionnels du volant. Cependant, pour les simples déplacements, on peut souvent voir que c’est l’acteur qui se trouve aux commandes d’un véhicule donné.

Dans Il était une fois à Hollywood (Once Upon a Time in Hollywood), le dernier film de Quentin Tarantino qui met en vedette Leonardo DiCaprio et Brad Pitt, on peut fréquemment voir ce dernier au volant d’une voiture. Cependant, lors d’une scène qui se découpe en segment, l’un d’eux nous laisse perplexe quant à savoir si l’acteur conduisait à un moment bien précis ou si la voiture dans laquelle il se trouvait reposait sur une plateforme.

Car, souvent, lorsque les acteurs doivent aussi jouer alors que le véhicule dans lequel il se trouve est en mouvement, il est plus simple de les installer sur une remorque qui est tirée par un autre véhicule.

Tout est dans les effets.

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Dans la scène que vous pouvez voir ci-bas, on voit clairement Brad Pitt au volant d’une rutilante Cadillac 1966. Cependant, à la 45e seconde, un plan rapproché nous le montre aux commandes, mais un petit détail nous fait croire que la voiture est sur une remorque ; l’indicateur de vitesse est à zéro.

Considérant l’âge du bolide, il n’est cependant pas impossible que ce dernier ait été défectueux lors du tournage. Il faudra alors essayer de trouver une autre scène dans le film où on peut voir s’il fonctionne ou non.

Est-ce important ? Bien sûr que non, mais la chose est amusante et nous fait réaliser à quel point le cinéma est un art, un art qui maîtrise l’illusion à perfection… enfin presque.