Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Photo d'arrivée : le radar photo vs la caméra aux feux rouges

Par ,

Toute personne habitant une région où on a installé un radar photo vous racontera volontiers une histoire ou deux d’injustice. Oui, pour moi, ce type de surveillance semble miner les principes de la justice de façon quasi orwellienne.

Je ne sais pas à quel point le radar photo améliore la sécurité routière. Ma mère plutôt âgée se faisait régulièrement avoir, alors je vous dirais que le système ne modifie pas les habitudes de conduite trop ancrées. Or, je suis totalement pour les caméras installées aux feux de circulation.

Les intersections dangereuses en deviennent plus sécuritaires, c’est un fait mesurable. De plus, les intersections disposant de cette technologie ne le font pas secrètement : les caméras ne sont ni cachées, ni déguisées. Ces petites boîtes beiges sur piquet servent à capter l’image de la plaque d’immatriculation des véhicules qui brûlent un feu rouge, un point c’est tout.

Les brûleurs de feux rouges causent des accidents horrifiques, où la vitesse joue généralement un rôle de premier plan. Vous savez de qui je parle. Vous essayez de tourner à gauche à une intersection achalandée, et la tête folle qui se trouve à un demi-mille de la ligne d’arrêt au moment où le feu tourne au jaune décide d’enfoncer le champignon au lieu de s’arrêter.

Par le temps que ladite tête folle arrive à l’intersection, le feu est on ne peut plus rouge, et tout conducteur dans son chemin, lui, est cuit.

Il s’agit là d’un problème majeur où j’habite. Si les autorités désirent ériger plus de caméras aux feux rouges, ils ont ma bénédiction! Les malfaiteurs devraient remplir les coffres du gouvernement pour leur imprudence impénitente tout en contribuant à sécuriser les routes pour vous, pour moi et pour nos familles. D’accord?