Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Radars photo et surveillance aux feux rouge - en vigueur dès le 19 août

Radars photo et surveillance aux feux rouge - en vigueur dès le 19 août

Par ,

Communiqué de presse
Source : Le ministère des Transports

QUÉBEC, - Le ministère des Transports et ses ministères partenaires de la Sécurité publique et de la Justice ainsi que les corps policiers associés au projet rappellent le début du projet pilote de radars photo et de surveillance aux feux rouges avec l'émission des constats d'infraction aux contrevenants à compter du 19 août 2009.


Dès demain, et ce, pour les 18 prochains mois, un constat d'infraction sera envoyé au propriétaire d'un véhicule routier détecté par un radar photo ou un appareil de surveillance aux feux rouges, et celui-ci sera passible d'une amende. Cela mettra un terme à la période d'essai de trois mois durant laquelle des lettres d'avertissement ont été expédiées aux propriétaires des véhicules en infraction. Cette période a non seulement permis aux usagers de la route de se familiariser avec la présence des appareils dans leur environnement routier, mais elle a aussi donné aux partenaires du projet le temps de mettre en place la technologie et le processus de traitement de la preuve.

Objectif sécurité
Dans le but d'atteindre l'objectif principal du projet pilote, qui est d'améliorer la sécurité routière, des appareils ont été mis en fonction le 19 mai dernier dans 15 endroits retenus dans les régions pilotes de Montréal, de la Montérégie et de la Chaudière-Appalaches, choisis notamment en raison des problématiques de collisions et de comportements qui y ont été observées. Ces appareils permettent d'effectuer une surveillance 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 augmentant ainsi la perception du risque d'être interceptés pour les usagers de la route, ce qui se traduit par un impact direct sur leur comportement à l'égard du respect des limites de vitesse et des feux rouges.

Quant aux amendes perçues, rappelons qu'elles seront versées au Fonds de la sécurité routière, qui servira à financer des programmes et des mesures de sécurité routière et d'aide aux victimes de la route.

Des résultats encourageants au chapitre de la sécurité routière

Le bilan du projet pilote aura lieu un an après son début, au moment du dépôt du rapport d'évaluation par la ministre des Transports au gouvernement.

Par la suite, l'Assemblée nationale prendra une décision sur les suites à donner à cette mesure de sécurité routière.

Surveillance aux feux rouges