Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Plusieurs centaines de professionnels de l'automobile réunis à Saint-Hyacinthe

Plusieurs centaines de professionnels de l'automobile réunis à Saint-Hyacinthe

Par ,

Saint-Hyacinthe - En février dernier, s'est tenu le Grand Forum de l'Association des industries de l'automobile du Canada (AIA). Durant cette journée, qui s'est déroulée sous le thème succès d'affaire et profitabilité, des centaines de participants ont eu l'occasion d'échanger sur les enjeux avec lesquels ils doivent composer dans leur milieu de travail. Le sujet principal de ces conversations : la relève. Tout au long du forum, participants et conférenciers nous ont fait part de leur difficulté grandissante à recruter des jeunes.

L'AIA est un organisme regroupant 220 000 personnes dans tout le Canada et qui représente l'industrie du marché secondaire de l'automobile (aftermarket). Elle est composée d'entreprises qui fabriquent, distribuent ou installent des pièces de rechange, des outils, des accessoires et des équipements connexes.

En plus de rassembler les membres de l'AIA, l'événement, qui en est à sa toute première édition, a réuni une vingtaine de spécialistes oeuvrant dans le marché secondaire de l'automobile. Leurs conférences portaient sur différents enjeux auxquels les membres de l'AIA auront à faire face au cours des prochaines années. Parmi ceux-ci, notons l'entretien des véhicules hybrides et la venue de nouvelles technologies qui équiperont les voitures d'ici 2010.

Un concept écologiquement brillant
Fait à souligner, les organisateurs de ce forum ont crée un événement zéro déchets. Pour y parvenir, ils ont procédé à une collecte et à un tri des matières (plastiques, papier, etc.). De plus, ils ont récupéré et composté les déchets de cuisine. Pour le service, on a pris soin d'utiliser de la vaisselle, des ustensiles et des serviettes de table durables.

En plus de produire un minimum de déchets, les organisateurs visaient un bilan carbone neutre. Pour ce faire, ils ont promis de planter des arbres dans le but de neutraliser les émissions de gaz à effet de serre produites par les déplacements des participants à la conférence. Les fonds amassés grâce à la contribution volontaire des participants ont permis de planter 221 arbres.