Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Pontiac Solstice et Saturn Sky 2006-2009 : Occasion

Pontiac Solstice et Saturn Sky 2006-2009 : Occasion

Performances et style Par ,

L’hiver s’est installé avec ardeur ici au Canada, et pour se réchauffer, on peut engloutir des litres de chocolat chaud ou… se magasiner une décapotable sexy pour le printemps!

Saturn Sky 2007 (Photo: Philippe Champoux/Auto123.com)

Les décapotables n’iront pas loin ces temps-ci, c’est vrai, mais deux des bolides décoiffants les plus exquis sur le marché d’occasion apparaîtront dans les petites annonces ce printemps. La Pontiac Solstice et sa jumelle, la Saturn Sky, ont toutes deux été larguées dans le cadre de la restructuration de GM. Et voilà que ces deux petits roadsters si prometteurs à l’époque sont devenus des modèles d’occasion à part entière.

En bref : la Pontiac Solstice fut lancée pour l’année modèle 2006, la Saturn Sky mise à ses trousses en 2007. Au-delà de leurs looks différents, les deux modèles partagent la même plateforme, la même configuration à deux places, les mêmes moteurs, les mêmes boîtes de vitesses et les mêmes composants de châssis. Parmi les moteurs, les boîtes de vitesses et les composants de châssis, notons une suspension entièrement indépendante, un entraînement à propulsion, des boîtes manuelles et automatiques et un choix de moteurs avant à quatre cylindres, soit, un ECOTEC de 2,4 litres et 177 ch ou un ECOTEC turbo de 2,0 litres et 260 ch. Les modèles animés par ce dernier étaient baptisés Pontiac Solstice GXP et Saturn Sky Redline. Ils offraient des performances gratifiantes et beaucoup de jus pour dépasser les poids lourds, s’en prendre à des Mustang aux feux verts et laisser sa griffe caoutchoutée dans le stationnement au bureau. Notez que le moteur turbo nécessite de l’essence super, qu’il brûlera plus rapidement. Il a également tendance à faire grimper le prix des assurances.

Les plaintes sur les jumelles Sky-Solstice concernent l’espace de rangement quasi inexistant du coffre et de l’habitacle ainsi que l’accès difficile. Par ailleurs, rétracter le toit manuel prenait un peu plus de temps que pour une Mazda MX-5, disons, et les garnitures intérieures n’avaient rien d’impressionnant.

Les propriétaires appréciaient habituellement leur bon rapport qualité-prix, leur dynamique de conduite emballante, leurs performances, leur style et leur faible consommation. N’oubliez pas que les modèles puissants, légers et aérodynamiques comme ceux-ci offrent beaucoup de plaisir pour deux ainsi qu’une facture raisonnable à la pompe.

Pontiac Solstice 2007 (Photo: Rob Rothwell/Auto123.com)