Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Porsche 356 : électrique et… manuelle

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

Le virage électrique qui s’opère dans le monde automobile laisse les amateurs de conduite pure sans l’essentiel qui fait leur bonheur ; un moteur à essence et une boîte de vitesses manuelle. Si rien ne peut être fait pour le premier, il y a peut-être de l’espoir pour la deuxième, car comme nous le fait voir cette Porsche 356 convertie à l’électricité, le mariage entre le moteur électrique et la transmission manuelle est possible. On parle même de la boîte à quatre rapports d’origine du modèle.

La chose a été rendue possible grâce au travail de l’entreprise Electrogenic qui est basée à Oxford, en Angleterre. Cette dernière fait des conversions de voitures anciennes depuis un certain temps déjà, réalisant la chose avec un Volkswagen Type 2, une Beetle, une Rolls-Royce Silver Shadow, ainsi qu’une Hudson Commodore.

Cependant, c’est la plus récente création du groupe qui fait jaser avec sa boîte manuelle. La compagnie a même respecté la configuration originale de la voiture avec un moteur électrique disposé à l’arrière et aussi refroidi à l’air.

Shopicar.com, 100% en ligne, magasinez votre voiture, achetez en ligne et on vous livre au Québec!

La Porsche 356 convertie, arrière
Photo : AutoTrader
La Porsche 356 convertie, arrière

Pour ce qui est de l’approche qui lui a permis de marier la boîte manuelle au moteur électrique, c’est plus simple que ce que l’on peut imaginer. En fait, on a relié le moteur électrique à un chapeau supérieur qui le relie à son tour au volant d’inertie. La puissance est ensuite transmise au plateau de pression (pressure plate) et à l’embrayage d’origine. Un adaptateur spécial permet ensuite à l’ensemble de fonctionner.

Le moteur qui sert la 356 développe 120 chevaux et 173 livres-pieds de couple. C’est beaucoup plus que les 70 chevaux qui animaient les 356 en 1958, par exemple.

La vidéo qui nous fait voir la voiture à l’essai nous en apprend plus sur son fonctionnement qui s’apparente à ce qu’il était à l’origine, hormis le surplus de puissance. Il est possible de placer la boîte en troisième et laisser le couple faire le travail, mais si vous décidez de passer les vitesses, il faut utiliser l’embrayage, comme on le ferait si un moteur à essence était présent.

Electrogenic n’est pas la première entreprise à construire un véhicule électrique avec une boîte manuelle. Et justement, il est rassurant de voir que plusieurs s’intéressent à la chose.

Si les constructeurs emboîtent le pas, ça va faciliter l’acceptation du moteur électrique pour plusieurs, tout en rendant l’expérience d’autant plus agréable pour ceux qui le souhaitent.

La Porsche 356 convertie par Electrogenic
Photo : AutoTrader
La Porsche 356 convertie par Electrogenic
Rory Reid avec la Porsche 356 convertie
Photo : AutoTrader
Rory Reid avec la Porsche 356 convertie