Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Premier test réussi pour la voiture volante

Premier test réussi pour la voiture volante

« Il était temps! », s'exclame George Jetson Par ,

Le rêve d'une voiture volante renaît grâce à la compagnie néerlandaise PAL-V (Personal Air and Land Vehicle), qui a complété avec succès ses premiers tests aériens au cours des deux dernières semaines.

Le véhicule breveté fonctionne comme un gyrocoptère, aussi appelé autogire, utilisant une grande hélice au sommet pour s'élever dans les airs et une petite hélice pliante à l'arrière pour se propulser vers l'avant.

Le PAL-V respecte les normes de transport actuellement en vigueur dans les grandes régions du monde, autant sur route que dans le ciel. En tout temps, sa vitesse de pointe s'établit à 180 km/h. Il dispose également d'une autonomie en vol allant de 350 à 500 kilomètres, dépendamment de la charge qu'il transporte. Son moteur consomme de l'essence, mais le fabricant promet une version biodiesel/bioéthanol dans un avenir rapproché.

Un système breveté d'inclinaison permet à ce trois-roues de se comporter comme une moto. Les accélérations, par ailleurs, s'avèrent dignes d'une voiture sport.

Parce qu'il décolle et atterrit à basse vitesse, le PAL-V demeure facile à contrôler. En fait, seulement 20 à 30 heures de formation sont nécessaires pour obtenir un permis de pilote. Pour quitter le sol, le véhicule a besoin d'une piste de 165 mètres, qu'elle soit en asphalte ou en gazon.