Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Projet de loi 48 : inutile!

Projet de loi 48 : inutile!

Par ,

Les discussions concernant le projet de loi 48 s'intensifient de plus belle. Toutefois, comme vous le savez, faire entendre sa frustration sur Internet a autant d'effet que d’engueuler un âne pour qu'il nous écoute.

Tellement de choses ne tournent pas rond dans cette histoire ridicule – celle de l'inspection obligatoire des véhicules au Québec – qu'il est difficile d'y voir clair. Certains prétendent que 12 % des véhicules ne passeront pas les tests d'émissions polluantes (un pourcentage qui exclut et omet plusieurs éléments), alors que l'Association pour la protection des automobilistes (APA) et moi-même croyons que le taux d'échec réel sera inférieur à 5 %.

C'est beau de spéculer, car tout le monde pense détenir la vérité et défendre une juste cause. Dans les faits, nous ne verrons et ne comprendrons l'impact environnemental et économique de la Loi 48 que dans 5 ou 6 ans. À ce moment-là, nous serons engagés à fond dans le processus et les autorités auront beau jeu de continuer à le justifier. Au lieu de commettre pareille erreur, pourquoi ne pas regarder ce qui se fait ailleurs?

La Californie est réputée mondialement pour sa lutte aux émissions polluantes. Or, son climat favorable explique pourquoi l'âge moyen des véhicules dans cet État américain s'élève à plus de 12 ans. On dit que les vieux bazous polluent, n'est-ce pas? Au Canada, la moyenne des véhicules a moins de 8 ans. Réfléchissez à ça une minute...

Revenons maintenant à la Californie. De juillet à décembre 2007, très peu de véhicules ont échoué au test d'émissions, qui se fait directement à l'échappement (2,73 % d'échec) ou encore via le système de diagnostic de bord OBD II (6,64 % d'échec). Je ne sais pas pour vous mais, moi, ça ne me fait pas tomber en bas de ma chaise.

Le California Air Resources Board dit que même en jumelant les deux méthodes, la hausse du taux d'échec serait négligeable. Il faudrait procéder à un deuxième test complet pour voir (peut-être) une augmentation des véhicules non conformes. Après tout, une foule de paramètres peuvent influencer les résultats.

Vous trouverez bien d'autres faits et chiffres intéressants dans ce document sur les tests d'émissions et de systèmes antipollution en Californie. On rapporte notamment une baisse radicale du pourcentage d'échec des années 1990 aux années 2000. En fait, les véhicules du nouveau millénaire ont cinq fois moins de chances d'échouer à ce test.

Considérant le temps qu'il faudra pour implanter la Loi 48, très peu de véhicules fabriqués avant l'an 2000 rouleront encore en 2015. Le taux d'échec des modèles 2008 et ultérieurs reste bien en deçà de 3 %. Dans trois ans, les tests d'émissions seront effectués sur les modèles 2007 et antérieurs. Quelle perte de temps!

Et puis il y a la question du fameux système OBD III. Ça ne me plaît pas beaucoup mais, une fois que tous les obstacles légaux potentiels seront surmontés, il faudra s'y faire. Je vous en reparlerai bientôt.

En passant, l'arrivée du système OBD III rendra tous les tests d'aujourd'hui désuets et inutiles.