Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Quand le cardan sonne le déclic

Quand le cardan sonne le déclic

Par ,

Clic et déclic et re-clic, tourner les coins de rues devient bruyant et ça fait exprès : plus on tourne, plus on l’entend! Impossible de passer outre l’approche du bris d’un cardan.

Un point merveilleux avec les cardans, c’est que sous des conditions normales d’utilisation, leur bris prochain se fait entendre. Il ne s’agit pas d’un avertissement sonore prévu à la conception comme pour les plaquettes de frein, mais la défectuosité de la pièce produit un bruit répétitif très caractéristique qui n’apparaît que lors des virages.

Le cardan sert à entraîner la roue, c'est-à-dire qu’il relie le différentiel à la roue (l’énergie du moteur amène la rotation de la transmission qui transfère l’énergie au différentiel). Son nom vient de ses rotules qui se nomment joints de cardan. Ces joints ou pivots si vous voulez, permettent la souplesse de transfert de la rotation car le différentiel et la roue ne sont pas en ligne… particulièrement quand on tourne un coin de rue!

Un cardan
Photo: Napa pièces d'Auto

On retrouve généralement deux joints par cardan, ils sont cachés dans une gaine de caoutchouc scellée à ses extrémités. Le rôle de cette gaine est de protéger les rotules du sable et de la roche qui pourraient en causer l’abrasion. Elles sont remplies de graisse, encore une fois, pour diminuer l’abrasion des deux sections ainsi que leur corrosion.

Les joints de cardan travaillent donc beaucoup et comme toutes les rotules, ils sont sensibles aux chocs et à l’usure. Pensez à la fragilité de vos chevilles et combien elles sont faciles à fouler. Idem pour les joints de cardans. Un gros nid-de-poule peut provoquer un choc suffisant pour rompre un joint, l’usure le brise tout autant.

Tenter de prolonger la vie d’un cardan qui claque est un pari que vous perdrez assurément. Et parlant de perdre, couramment, votre roue ne suivra plus lorsque ce dernier poussera son ultime soupir. Vous allez, rectification : tout le monde autour de vous, trouvera très drôle de voir votre roue décrochée et votre voiture reposer sur trois roues et le coin de votre parechoc.

Le changement du cardan à la maison? Je vous suggère d’oublier ce défi personnel si vous vous classez comme mécano-débutante ou amateur. La difficulté du changement de cardan vient de l’outillage. Il y a souvent une clé bien particulière qui permet de détacher le cardan du différentiel. Pour le reste, votre meilleur ennemi reste la rouille sur les écrous que vous aurez à dévisser.

Difficulté moyenne, prix moyen. Entre une et deux heures de travail en plus du coût des pièces qui varie selon la marque de votre véhicule. Ce qui s’appliquait à vous s’applique à votre mécanicien préféré. La différence est qu’il y a de bonnes chances qu’on vous suggère de changer quelques pièces additionnelles. Les mots « bushing de table », « ball joint » et « table » -en bon langage de garage- ne manqueront pas d’être prononcés.

Rien de sorcier, suivez-moi, on en reparlera dans un prochain article!