Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Quelle route forgeront les générations Y et Z?

Quelle route forgeront les générations Y et Z?

Par ,

Chaque génération de consommateurs a grandement influencé l'industrie automobile, mais les générations Y et Z vont probablement la transformer à un rythme auparavant inégalé.

Au cours des prochaines décennies, il ne s'agira pas seulement de la voiture : cette fois, l'intégration des programmes d'interface et des services offerts par l'industrie des communications - et des télécommunications également - seront au cœur de la révolution. Et déjà, les habitudes de consommation des automobilistes changent.

Les premiers indices d'un changement de culture apparaissent, comme c'est souvent le cas, dans les statistiques. La durée moyenne d'un bail de location est maintenant de 3 ans seulement, et c'est du jamais vu selon Edmunds.com. 

Cela ressemble beaucoup à la période d'utilisation d'un téléphone intelligent avant que son propriétaire décide de le remplacer par quelque chose de plus moderne et efficace à ses yeux. Et ce n'est peut-être pas une coïncidence que les habitudes de consommation des Y (nés entre 1980 et 1995) et des Z (nés après 1996) semblent maintenant s'étendre des petits gadgets tenant dans la main aux joujoux pesant plus d'une tonne.

Les générations précédentes pouvaient conduire le même véhicule pendant 10 ans et néanmoins retrouver un environnement relativement familier en s'installant au volant du plus récent modèle. 

Ce n'est plus le cas aujourd'hui, car le développement technologique, en termes des données captées et gérées par le véhicule lui-même, avance à pas de géant. Pour un conducteur ayant sauté ne serait-ce qu'une seule génération du même modèle de voiture (imaginez 2!), cela peut presque donner l'impression d'être arrivé dans un autre monde.

Systèmes autonomes, connexion internet, écrans tactiles, caméras de recul, détecteurs de mouvement, reconnaissance biométrique, affichage à tête levée… Voilà autant d'outils à la conduite qui, du point de vue des Baby Boomers et de la génération X, semblaient relever de la science-fiction lorsqu'ils étaient jeunes.

Mais pas pour les membres de la génération Y et Z qui, contrairement à leurs grands-parents et parents, qui ont vécu toute leur vie d'adulte - sinon toute leur existence - dans l'ère de l'internet et de la connectivité. 

Cela force les manufacturiers automobiles à s'adapter rapidement aux exigences de leur nouvelle clientèle, pour qui des mises à jour régulières et des progrès technologiques rapides sont considérés comme une normalité de la vie moderne. Un produit comportant de l'électronique ne devrait pas demeurer statique, après tout! Au fond, la génération X pense la même chose.

Des mises à jour logicielles pourront « renouveler » la voiture, un peu comme l'apparition d'un nouveau système d'exploitation qui améliore les performances et l'utilisation du produit. Il faut donc s'attendre à ce que les manufacturiers, à l'instar de Tesla Motors par exemple, permettent à leurs véhicules de se connecter à votre réseau domestique pour télécharger des mises à jour visant à améliorer l'expérience de l'utilisateur. 

Pour des questions de sécurité et de fluidité de la circulation, le concept des voitures à conduite autonome prend de l'ampleur. Certaines voitures peuvent déjà se garer d'elles-mêmes lorsque le conducteur appuie sur un bouton, alors pourquoi ne pas pousser l'expérience plus loin? 

Placer la voiture en mode de conduite autonome sera possible, dans un avenir relativement proche, sur l'autoroute. Le conducteur et les passagers pourront éventuellement faire confiance aux capteurs entourant leur véhicule, comme ils le font depuis longtemps avec le régulateur de vitesse.

Être assis au volant d'une voiture et ne pas conduire? Mais qui voudrait d'une telle « évolution »? La réponse (comme toujours) repose dans le comportement quotidien des gens. Est-ce qu'une portion grandissante de la population, ayant l'habitude d'avoir le nez penché vers un écran, sera réellement offusquée de céder la conduite à l'ordinateur de bord pendant de longs trajets sur l'autoroute? 

Sachant que leurs ingénieurs travaillent sur la fusion des portables et des tableaux de bord, avec les fonctions du téléphone intelligent intégrées à celles de la voiture, on peut deviner l'opinion des constructeurs. Cela dit, il y aura une période de transition et d'adaptation avant qu'un conducteur ou une conductrice puisse se remettre au travail pendant que sa voiture roule entre 2 métropoles. 

La sécurité immédiate va continuer à primer, bien entendu. Tout système intégré doit être conçu en fonction qu'une action humaine sur les contrôles tactiles ne nécessite pas plus de 2 secondes. Et pour éviter les distractions davantage, le conducteur ne pourra accéder aux réseaux sociaux ni aux fichiers vidéo via son tableau de bord. Du moins, pas avant que la conduite autonome soit aussi fiable que le régulateur de vitesse...

Cette révolution propulsée par les générations Y et Z annonce aussi la disparition de systèmes qui pourraient être considérés redondants. Si tout le monde peut brancher un mobile à l'ordinateur de bord, pourquoi avoir un module de navigation GPS dans l'auto? Et que dire du lecteur CD, dont l'utilisation est clairement sur le déclin (tout comme le support physique lui-même) et facilement remplaçable à peu de frais par des prises USB ou une connexion Bluetooth.

Mais les constructeurs automobiles, malgré leurs discours sur les bénéfices d'une sécurité de conduite améliorée grâce à des réactions plus rapides que celles de l'être humain, ne peuvent ignorer un fait très réel : les gens de tous les groupes d'âges aiment vraiment conduire. Comme le commandant de bord d'un avion de ligne, qui ne résiste pas au plaisir de débrancher le pilotage automatique de temps à autre.

Malgré toute la merveilleuse technologie qui permettra à nos voitures de se diriger toutes seules pendant que nous vaquons à d'autres occupations, viendra un temps où nous voudrons débrancher les options, reprendre le volant et être le commandant de bord.

C'est une impulsion qui transcende les générations, après tout.