Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Quoi manger sur la route

Quoi manger sur la route

Par ,

Le stress du temps des Fêtes, les courtes journées et le temps froid font de la somnolence au volant une réalité pour bien des automobilistes. Évidemment, la conduite hivernale nécessite toutes vos facultés… et la fatigue derrière le volant peut avoir des conséquences désastreuses.

Ah! mais un peu de planification du côté des repas et collations peut vous aider à maintenir votre concentration et garder votre esprit vif. J’ai rencontré la naturopathe Jennifer Strong pour en avoir le cœur net sur ce qu’il faut et ne faut pas manger lors d’un long trajet routier l’hiver.


Justin : Pour conduire, on doit être alerte et énergique et non fatigué ou somnolent. Si on planifie conduire neuf heures en une seule journée, y a-t-il des aliments à éviter? Et peut-être certains ingrédients?

Dr Strong : Il faut éviter tout aliment qui est difficile à digérer et tout ce qui renferme beaucoup de sucres simples. Cela comprend les mets gras, dont la digestion nécessite beaucoup d’effort. Il se peut qu’on ait envie de faire une sieste après un tel repas, afin que notre corps puisse concentrer ses efforts sur la digestion.


Les aliments très sucrés fournissent de l’énergie sur-le-champ, et ils conviennent ainsi aux longs voyages. Des bonbons, du chocolat, de la « sloche », des beignes, etc. Plus tard toutefois, un coup que les effets du sucre se sont dissipés, on éprouve encore plus de fatigue qu’avant.

De plus, le tryptophane, qu’on trouve dans la plupart des viandes et produits laitiers, est un acide aminé reconnu pour causer un léger état de somnolence s’il est consommé en grande quantité. Pour cette raison, évitez d’engouffrer plusieurs hamburgers au fromage sur la route.


Justin : S’il est conseillé d’éviter certains aliments au nom de la vigilance au volant, est-ce qu’il existe en revanche des aliments ou ingrédients qui peuvent promouvoir l’éveil et la concentration?

Dr Strong : Rien ne peut remplacer une bonne nuit de sommeil la veille. Prévoyez dormir suffisamment, et ensuite, les bons choix alimentaires sur la route vous aideront à rester vigilant. L’objectif derrière le volant est de maintenir un taux normal de sucre dans le sang : des aliments contenant des quantités adéquates de glucides complexes et de sucres naturels sont idéaux.

Ceux-ci comprennent les noix et fruits séchés, les mélanges montagnards, les céréales granolas, les fruits frais, les céréales à grains entiers, le fromage allégé et les légumes.