Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Rallye Aïcha des Gazelles : Compte-rendu de la journée du 21 mars

Rallye Aïcha des Gazelles : Compte-rendu de la journée du 21 mars

Par ,

C'est une troisième étape de transition qu'ont vécu aujourd'hui les Gazelles.

Sans aller jusqu'à dire que cette étape était une pause pour elles, la boucle effectuée au nord-est d'Erfoud tenait plus d'une grosse balade que d'une épreuve technique.

Dans les plateaux pierreux striés de pistes les participantes ont tenté de débusquer 8 balises avant de rejoindre le bivouac par une longue route goudronnée.

Étape de transition aussi car nous en sommes déjà à la moitié du rallye.

Demain, les Gazelles se lanceront à l'assaut du mythique Erg Chebbi, un rideau de dunes haut de près 150 mètres. Situé au nord-est du village de Merzouga, les parcours de dimanche s'effectueront à la carte : sable à la pelle et balises de l'extrême ou plateaux rocheux bordés de collines jumelles qui pourraient bien jouer des tours aux meilleures navigatrices du raid.


Classement camions 4x4 :
56. Équipe 160, Marie-Claude et Julie Richard (Auto123.com)

Marie-Claude et Julie Richard, de l'équipe 160, ont réussi à pointer sept balises lors de la troisième étape du Rallye Aïcha des Gazelles. En voulant aider une équipe de gazelles qui était mal en point, les deux soeurs ont été retardées de deux heures. Néanmoins, elles sont très satisfaites de leur journée. Elles terminent 27e de la 3e étape.

Pour la première fois, elles ont pu revenir au bivouac en début de soirée. Lors des deux premières étapes, elles sont rentrées à 23 h et à 22 h. Malgré le peu d'heures de sommeil, elles se sentent fraîches comme des roses. «Ça doit être l'adrénaline qui nous tient réveillées!», croit Marie-Claude.


Le 22 mars: Étape 4 description

NEIJAKH / NEIJAKH
Kilométrage idéal 157, Temps minimum 10h40 - Étape en boucle
Aujourd'hui a lieue l'étape mythique des dunes. Le sable à la pelle pour certaines, peut-être même à la pelleteuse, voire au compte-goutte pour les autres. Le sable dépend beaucoup des conditions atmosphériques. Le sable est aussi synonyme de solidarité et d'entraide entre les Gazelles.

Naviguer dans ces « montagnes molles » n'est pas un obstacle, mais pour celles qui préfèrent s'abstenir, en contrepartie, il y aura la navigation dans les espaces de Hassi Beraber.

La fin de l'étape réunira les gazelles de tout bord pour la séquence la plus fine de navigation. Il faut prévoir des reliefs courts, mais infranchissables, des pentes sableuses, mais enrochées irrémédiablement, des oueds trop discrets et des collines jumelles. Et par-dessus tout : le crépuscule.