Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Rallye: Sébastien Loeb a été séduit par le défi du Pikes Peak

Rallye: Sébastien Loeb a été séduit par le défi du Pikes Peak

Par ,

D’après WRC.com

Sébastien Loeb a fait part de sa motivation, deux mois avant la fameuse épreuve du Pikes Peak. Le Français reconnaît que cette participation est un rêve qui se réalise.

Peugeot Sport a annoncé le mois dernier son retour à Pikes Peak, près de 25 ans après les victoires d’Ari Vatanen et la publication de la vidéo qui a immortalisé ce moment, où l’on voit notamment le Finlandais piloter d’une main en cachant le soleil de l’autre.

Lundi dernier, Peugeot a dévoilé les premières images de la 208 T16 Pikes Peak, destiné à lui permettre de triompher de nouveau dans le Colorado.

Sébastien Loeb, neuf fois champion du monde des rallyes, est sans doute le pilote parfait pour relever ce défi.

« Ma carrière a été marquée par de nombreux challenges, et ce sont les nouveaux challenges qui me motivent », explique Loeb, vainqueur cette année du Rallye Monte-Carlo. 


Peugeot 208 T16
Photo: Peugeot Sport

« Pikes Peak est un ensemble de choses mais, avant tout, c’est un évènement sportif mythique. C’est donc une grande joie que d’être impliqué dans ce projet. Je dois bien reconnaître que j’ai cette course dans un coin de ma tête depuis un moment. C’était sur ma liste de choses hors-normes à faire. »

« À un niveau différent, Pikes Peak me rappelle un peu mon expérience de l'an dernier où j'avais conduit une Citroën DS3 XL lors des X-Games. C'était un nouveau type de course avec une voiture nouvelle même si je connaissais déjà les bases. J'avais affronté de nouveaux adversaires et cela avait été rafraîchissant. »

Avec son look agressif, de sa couleur carbone et des éléments empruntés à la Peugeot 908, la 208 T16 Pikes Peak va permettre à Loeb de prendre le volant d’une nouvelle voiture surpuissante.

« La catégorie Unlimited en vigueur à Pikes Peak permet aux pilotes de piloter des voitures uniques. Presque tout est permis : deux ou quatre roues motrices, avec ou sans turbo, prototype ou silhouette, hybride ou non. J'aime ces possibilités tout comme l'idée de piloter une voiture atypique, du moins qui possède une philosophie différente de ce que je connais déjà. Je n'oublie pas de remercier Citroën pour me permettre de m'engager avec Peugeot. »

« Je sais que tout le monde s’attend à ce que je brille. Les gens attendent de moi que je remporte Pikes Peak, et je dois avouer que mon but est toujours la victoire. Mais je n’oublie pas non plus que c’est une course difficile, à laquelle il me faudra une préparation spécifique. Les conditions que je vais rencontrer dans le Colorado, je n’y ai jamais été confronté auparavant. Mais comme les courses type Le Mans, il sera difficile de faire une simulation de ces conditions », de terminer Loeb.