Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Rallye: Sébastien Loeb entre dans l'histoire (vidéo + photos)

Rallye: Sébastien Loeb entre dans l'histoire (vidéo + photos)

Par ,

Le Français Sébastien Loeb, pilote de l'écurie Citroën, a décroché le week-end son septième titre de Champion du monde des rallyes de la FIA, un fait inégalé dans les annales du sport automobile.

Il a remporté le Rallye de France, tenu pour la première fois autour de sa ville natale en Alsace.


Loeb Champion du monde: la surprise de sa femme
envoyé par dna_web. - L'info internationale vidéo.

Juste après son passage à l'Hôtel de ville de Haguenau, Loeb a pris la direction de Strasbourg pour fêter son septième titre. Sur le chemin, toujours à Haguenau, sa femme Séverine, leur fille Valentine, et leurs amis -- les membres du club Scratch Team -- l'attendent pour lui faire une surprise digne de ce nom... (La vidéo est l'oeuvre de Matthieu Mondoloni-DNA)

Loeb a remporté chez lui, devant les siens, sa 60e victoire en carrière. « Oui, c'est un sentiment incroyable, spécialement avec cette victoire, » a déclaré Loeb au site officiel wrc.com.

Sébastien Loeb, Citroën C4 WRC (Photo: Citroën Racing)

« Quand je suis arrivé ici, je savais que l'on pouvait remporter ce rallye, remporter le Championnat, et tout ça chez moi. C'était un gros défi, et aussi une grosse pression, car je savais que tout le monde m'attendait ici, dans cette région. Beaucoup de monde m'encourageait. C'était vraiment une sensation magnifique. C'était incroyable. »

« Je m'attendais à être populaire sur ce rallye, mais je ne m'attendais pas à voir autant de gens pour cette épreuve. Je ne pouvais pas imaginer qu'il y aurait autant de monde. Ils étaient partout : sur les spéciales, sur les parcours de liaison, devant leur maison, au Parc d'assistance, partout. Et tout ça a fait une superbe atmosphère. J'ai été vraiment heureux de voir tout ça. »

Aviez-vous les larmes aux yeux quand vous avez terminé la dernière spéciale ?

« Un petit peu, oui. Particulièrement lorsque j'ai vu mes amis qui m'attendaient après le point de passage. C'était incroyable, je n'étais même plus capable de rouler vite dans cette spéciale. J'ai essayé au départ, et puis, je me suis dis que je devais simplement rouler. C'était un moment merveilleux. Également le matin, lorsque je suis passé dans mon village d'Oberhoffen sur le parcours de liaison. Tous les villageois m'attendaient, c'était incroyable, » de terminer le « Schumacher » des rallyes.


Gallerie de l'article