Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

RALPH GAGNE, MICHAEL ABANDONNE, ET JACQUES FÊTE...

Par ,

Le grand prix d'Allemagne aura été marqué par une série de rebondissements, d'accidents et d'abandons qui auront permis à Jacques Villeneuve de récolter un autre podium qui place BAR devant Jordan au championnat des manufacturiers.

C'est Ralph Schumacher qui remporte son grand prix national, devant Rubens Barrichello et Jacques Villeneuve qui, grâce à une stratégie d'un arrêt et un pilotage intelligent, monte sur la troisième marche du podium.

La course avait fort mal commencé pour le meneur du championnat. Alors que Michael Schumacher s'élançait, il éprouve rapidement des problèmes et ralentit au beau milieu de la piste. Burti emboutit la Ferrari, forçant la sortie de la voiture de tête, puis l'arrêt de la course. Le vol plané de Burti fut fort spectaculaire mais heureusement sans conséquence.

À la relance, Montoya s'échappe et prend une avance de plus de dix secondes sur son coéquipier avant son arrêt aux puits, qui en durera une trentaine à la suite d'un problème de ravitaillement en carburant. Il abandonne quelques tours plus tard, moteur sauté. Déjà, Michael, qui roulait en quatrième place, avait lui aussi abandonné en raison d'un problème mécanique, tout comme Hakkinen et Coulthard. Très tôt, Heidfeld avait été éliminé par de la Rosa, qui avait bloqué les roues au freinage. Raikkonen et Irvine ne sont jamais repartis de leur premier arrêt aux puits et, finalement, Trulli a dérapé juste devant Villeneuve qui venait de laisser passer son coéquipier Panis qui, lui, était sur une stratégie de deux arrêts. Le Français terminera éventuellement en septième place.