Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Autre rappel pour la Mazda3

Depuis qu’elle a été complètement redessinée pour cette année, la Mazda3 a été l’objet de quelques rappels. Aujourd’hui, un autre vient s’ajouter à la liste alors que la compagnie invite 35 390 éditions des années 2019 et 2020 du modèle à l’atelier. Tant les versions berline que les modèles à hayon sont touchés.

Quant à la raison qui se cache derrière cette nouvelle campagne, elle concerne le système de freinage d’urgence automatique qui équipe certains modèles.

Selon Mazda, les véhicules visés peuvent « s’arrêter brusquement alors qu’ils progressent en raison d’une activation impromptue du système de freinage d’urgence intelligent du véhicule. » La programmation du logiciel qui gère le système peut faire en sorte que la voiture détecte des objets qui n’existent pas devant le véhicule. Le cas échéant, le système va appliquer les freins pour éviter une collision qui est tout sauf imminente.

Clairement, voilà le genre de situation qui peut s’avérer très dangereuse pour le conducteur, les occupants, mais aussi pour les véhicules qui suivent la Mazda3 et ceux qui seraient victimes de son arrêt soudain. Au moment d’écrire ces lignes, Mazda n’est pas au courant de blessures ou de décès en lien avec ce problème.

Si vous êtes propriétaires d’une Mazda3 équipée de cette fonction et que vous ne l’avez jamais vu s’activer, la compagnie mentionne qu’une alarme retentit et un message d’alerte apparaît au tableau de bord ou à l’affichage tête-haute au moment où le véhicule est sur le point d’enclencher une procédure d’arrêt d’urgence.

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Photo : D.Boshouwers

Mazda a spécifié qu’elle avait fait part du problème à la NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration), mais que rien n’apparaissait pour l’instant sur son site Web.

La réparation est simple à effectuer sur certains modèles, plus complexe sur d’autres. Plus précisément, les véhicules qui ont été construits il y a plus longtemps auront besoin de voir tout le bloc d’instruments être remplacé et reprogrammé, car ces derniers portent une procédure différente pour la désactivation manuelle du système de freinage d’urgence automatique. Un nouveau manuel du propriétaire devra aussi être émis aux détenteurs d’un modèle afin qu’il reflète les changements effectués au système.

Les versions construites plus récemment n’auront besoin que d’une reprogrammation du logiciel.

Mazda espère avoir rejoint tous les propriétaires d’ici le 17 février. Nous avons communiqué avec Mazda Canada afin de savoir combien d’exemplaires sont touchés chez nous. Nous vous reviendrons lorsqu’on nous aura informés sur la question.

Ironiquement, l’auteur de ces lignes est au volant d’une Mazda3 pour les deux prochaines semaines. La performance du système sera suivie de près.

Photo : V.Aubé