Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Rappels tardifs chez GM : un vice-président savait pour le défaut

Rappels tardifs chez GM : un vice-président savait pour le défaut

Par ,

Le Congrès américain a publié jeudi des documents internes affirmant que Doug Park, vice-président chargé du développement des produits et responsable des ingénieurs de la Chevrolet Cobalt savait depuis 10 ans qu’un défaut du commutateur d’allumage pouvait empêcher les coussins gonflables de se déployer.

Ainsi, dans un courriel daté du 20 juin 2005, l’ingénieur en chef pour la Chevrolet Cobalt Ray DeGiorgio évoque avoir parlé du problème avec Doug Parks. «Voici une actualisation de notre revue avec Doug à Milford vendredi matin», écrit-il notamment à un autre employé de GM dans ce courriel intitulé « Dernières informations et changements effectués sur le cylindre du démarreur / coupure non-intentionnelle du moteur ».

General Motors a rappelé en février dernier 2,6 millions de Chevrolet Cobalt, Saturn Ion et Sky, Pontiac Solstice et Pontiac 5 construites entre 2003 et 2011, soit près de 10 ans après la détection d'un défaut dans le commutateur d'allumage pouvant affecter le déploiement des coussins gonflables. Au moins 13 décès et 54 accidents ont été liés directement à ce problème.

Jusqu’ici, le constructeur a procédé au licenciement de 15 employés – des ingénieurs ou des juristes pour la plupart – dans ce dossier, et 5 autres sont sous le coup de procédures disciplinaires. De nombreuses enquêtes sont encore en cours.

L'enquête interne faite par GM a exonéré de tout blâme au début juin les directions successives de l’entreprise; selon elle, les gestionnaires n’ont eu vent du problème qu’en décembre dernier.


Source: AFP