Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Révolution intérieure : Les habitacles automobiles sont revus, repensés et revisités

Révolution intérieure : Les habitacles automobiles sont revus, repensés et revisités

Pensez espadrilles adidas et céramique au tableau de bord... Par ,

Pensez espadrilles adidas et céramique au tableau de bord...

Simon Lamarre, ce Québécois de 38 ans designer chez Volvo, n'en revient pas : à son dernier passage à Montréal, au temps des fêtes, il a vécu des bouchons de circulation monstres. Si monstres qu'il a mis trois heures avant de parcourir la quarantaine de kilomètres qui sépare le centre-ville de la résidence de ses parents, à Sainte-Thérèse dans les Laurentides.

Tableau de bord de la Volvo C30.

Voilà qui démontre bien tout ce temps perdu, jour après jour, à bord de nos véhicules. Les constructeurs l'ont bien compris et c'est pourquoi ils investissent de plus en plus dans les habitacles automobiles.

Les constructeurs ont aussi compris que si c'est l'apparence extérieure qui attire le premier regard, c'est inévitablement l'habitacle qui gagne les coeurs. Et ce, presque de façon subliminale.

Conséquence : de nouvelles tendances se dessinent, de nouveaux matériaux sont utilisés et les éclairages prennent du galon.

Que nous réserve l'avenir, à l'intérieur de nos bagnoles? Le Québécois Simon Lamarre, chef du design chez Volvo, et la Française Anne Asensio, directrice du design chez GM, ont bien voulu consulter leur boule de cristal pour nous.

Conception intérieure : une attention bien méritée
Il n'y a pas si longtemps, les intérieurs automobiles étaient de grands oubliés. Pendant que les designers prometteurs étaient affectés au style extérieur, les autres devaient fignoler un habitacle convenable qui respecte les coûts du projet. Pourtant, si l'extérieur d'un véhicule compte une quarantaine de composantes de base, l'intérieur regroupe plus de 250 pièces...

Tableau de bord de la Ford Thunderbird 1957.

Heureusement, la donne a commencé à changer au tournant du millénaire. Autrefois dernier élément sur lequel on se penchait sans grande passion, et où l'on tentait de sauver quelques dollars, quitte à sacrifier espace et finition, l'habitacle est aujourd'hui en pleine révolution.

Et c'est beaucoup la faute du consommateur.

Celui-ci est de plus en plus exigeant, il sollicite fonctionnalité, mais aussi confort et beauté. « Ce qui n'était jusqu'alors qu'un mode de déplacement ou une expression mécanique de la puissance et de la vitesse, dit Mme Asensio, est aujourd'hui devenu bien plus. Plus qu'un poste de conduite, la voiture s'est mutée en un habitacle douillet où confort, vie à bord et côté pratique sont importants. »