Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Salon de Détroit 2010 : le Top 10 des prototypes (partie 2)

Salon de Détroit 2010 : le Top 10 des prototypes (partie 2)

Par ,

Comme l’a si bien dit mon collègue Marc Bouchard, ignorer un prototype ou un véhicule concept à un salon automobile, c’est rater l'opportunité d'un regard sur l’avenir. En effet, beaucoup de ces voitures sont destinées à la production. Cette année, le salon de Détroit nous en a mis plein la vue en ce qui concerne les modèles neufs et éventuels.

Chez Auto123.com, nous avons remarqué quelque chose récemment, c’est qu’il y a une nette convergence entre les technologies vertes et l’avenir, et une grande part des prototypes et concepts ont intégré ces technologies sous une forme ou une autre. Même que nous avons éliminé notre Top 10 des véhicules verts, car la plupart figurent déjà sur celui-ci!

Voici donc ma partie du Top 10 des prototypes d’Auto123.com du salon de Détroit, sans ordre particulier.

1- Tesla Model S
Même si le modèle exposé représente le concept, la Model S est une voiture très réelle, et très prête pour la production. Vu le succès de la Roadster et l’enthousiasme qu’elle soulève, la prochaine étape logique était d’offrir une version à quatre portières. Mais ce n’est pas une berline comme les autres… Écoutez ça : elle peut accueillir jusqu’à sept passagers (cinq adultes et deux enfants), elle renferme deux coffres (un gros à l’arrière et un deuxième à l’avant) et elle dispose d’un hayon surdimensionné unique qui facilite le chargement par l’arrière. Qui plus est, elle profite d’une autonomie de 480 km, bondit de 0 à 100 km/h en 5,6 secondes et propose une fonction de recharge rapide qui ne prend que 45 minutes. La S arrivera tôt en 2011, et le prix de vente américain est fixé à 49 900 $.


2- MINI Beachcomber
Cet adorable petit concept de plage propose un exemple réel des futurs produits de ce constructeur. MINI a clairement indiqué qu’elle ajoutera un quatrième modèle à sa gamme et qu’il prendra la forme d’un multisegment utilitaire MINI qui se nommera Countryman. Inspirée d’une certaine façon de la MINI Moke des années 60, la Beachcomber allie la transmission intégrale ALL4, un généreux débattement de suspension et des jantes extra grosses, afin d’augmenter la garde au sol (un des gros problèmes de la Moke, car elle n’était pas plus haute qu’une Cooper normale). Bien que le concept se distingue par son manque de portières, le modèle de production final disposera de quatre portières et de quatre sièges intégraux, ainsi que d’un espace de chargement généreux (pour une MINI).