Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Salon de Los Angeles : Centenaire

Salon de Los Angeles : Centenaire

Par ,

Salon de Los Angeles 2006
Chrysler6 déc. 2006
Ford6 déc. 2006
Une grande berline pour 20275 déc. 2006
Redline, risquer le tout pour le tout4 déc. 2006
Suzuki Xbox 3604 déc. 2006
Audi1er déc. 2006
Saturn1er déc. 2006
Acura1er déc. 2006
Les italiennes de race1er déc. 2006
BMW lance son X5 à 7 places1er déc. 2006
StepBus et Remix de Honda1er déc. 2006
General Motors1er déc. 2006
Nissan surprend avec le coupé Altima !30 nov. 2006
Tiger Woods présente le Buick Enclave 200829 nov. 2006

1920 Interior (Photo: Los Angeles Auto Show)
Le Salon international de l'auto de Los Angeles célèbre ses cent ans. Mis sur pied en 1907, le premier salon de l'auto se tenait dans un amphithéâtre où l'on faisait du patin à roulettes. Pas moins de 46 constructeurs y participaient, alors que les voitures étaient encore un objet de curiosité et de nouveauté.

Le salon a rapidement pris de l'ampleur de telle sorte qu'on a dû l'accueillir sous des tentes, faute d'immeuble approprié. En 1926, un incendie s'est déclaré dans plusieurs tentes à la suite d'un court-circuit électrique; on a pu retrouver et regrouper suffisamment de véhicules pour rouvrir le surlendemain.

1955 Bel Air Cutaway (Photo: Los Angeles Auto Show)
Ce n'est qu'en 1950 que le salon s'est donné le nom de salon international de l'automobile. Au retour de la guerre, les soldats américains avaient rapporté avec eux plusieurs voitures européennes, ce qui créait un intérêt marqué pour ces voitures. À la fin des années 50, on y présentait plus de 400 voitures, dont plusieurs grandes marques européennes. Puis, au cours des années 60, les voitures japonaises ont fait leur apparition au même moment où les « muscle cars » atteignaient leur apogée.

Le style de vie californien a également contribué à attirer les dessinateurs dans la région. On y compte aujourd'hui 13 centres de design automobile. Le Salon de Los Angeles est devenu l'occasion pour les constructeurs de montrer leur savoir-faire à cet égard.