Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Salon de Montréal : La Jaguar XF

Salon de Montréal : La Jaguar XF

Le retour des belles Jaguar Par ,

Le retour des belles Jaguar

Dix minutes avec Ian Callum, directeur du Design de Jaguar

Propos recueillis par Amyot Bachand

Nous avons eu le plaisir de rencontrer Ian Callum dans le cadre du Salon international de l'auto de Montréal. La Jaguar XF faisait sa première apparition en sol canadien. Ian Callum, directeur du Design de Jaguar, s'est joint à la firme il y a huit ans. Il a travaillé au rajeunissement des Jaguar XK et XKR, mais son projet principal a été la nouvelle et superbe XF, la berline qui reprend l'esprit du créateur de la marque.

Ian Callum avec la toute nouvelle Jaguar XF.

Auto123.com - Parlez-nous de l'évolution du design à Jaguar ?

Ian Callum - Quand je suis arrivé à Jaguar, je trouvais que le style des voitures n'avait pas évolué suffisamment rapidement. Si vous regardez les voitures d'avant 70, vous remarquerez qu'il y avait une évolution du design. Avec le départ (décès) de Sir William Lyons, le style des voitures n'a pas progressé. On s'est contenté de reproduire ce qui s'était fait.

Quand on se penche sur les valeurs des voitures de ce constructeur, on retient comme héritage qu'une Jaguar, quelle qu'elle soit, doit être une sportive et dégager une prestance. Ces valeurs ne changent pas, elles perdurent. C'est le style qui doit changer, qui doit se moderniser. Je me suis donc mis à imaginer ce que les Jaguar seraient si leur fondateur était encore vivant. Il fallait donc faire un pas de géant (leap step).

Je n'aime pas dessiner ou reprendre un vieux style. Je les respecte. Je les aime, pour leur beauté, pour leur époque, mais il faut savoir les dépasser.

Qu'est-ce qui vous influence, qui vous inspire ?
J'aime les lignes lisses. J'aime dessiner quelque chose qui soit beau à regarder. On peut être créatif, mais le dessin doit plaire à l'oeil. Je ne veux pas choquer, je veux surprendre et plaire. Chaque ligne doit être juste, doit convenir (correct).

C'est la Mark II 1961, qui m'a inspiré. Ses lignes étaient ajustées, son air sportif. Elle avait de la prestance. Mais il me fallait transposer cela dans des lignes modernes et aussi pratiques. Notez que nous avons un coffre, un vrai, spacieux, ce qui est nouveau pour Jaguar.