Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Salons automobiles 2022 de Toronto et de Montréal : des décisions bientôt

Salon de l'auto de Montréal 2020 | Photo : D.Boshouwers
Obtenez le meilleur taux d'intérêt pour votre prêt auto chez Automobile en Direct
Daniel Rufiange
D’ici la fin du mois pour Montréal et à la mi-novembre pour Toronto, on sera fixé à savoir si oui ou non les événements auront lieu en 2022

La division canadienne du site Automotive News nous rapporte ce matin quelques informations intéressantes concernant la possible tenue des Salons automobiles de Toronto et de Montréal au début de la prochaine année.

En fait, les décisions vont se prendre rapidement, comme vous allez rapidement le constater. Voici un résumé de ce qui est raconté.

Shopicar.com, 100% en ligne, magasinez votre voiture, achetez en ligne et on vous livre au Québec!

Toronto

Les organisateurs du Salon de l’auto de Toronto (Canadian International AutoShow [CIAS]) cherchent à obtenir des réponses et des directives claires du gouvernement ontarien concernant les règles relatives à la COVID-19 en ce qui concerne les événements intérieurs et extérieurs, et ce, avant de s’engager à organiser le Salon de 2022.

« Espérons que dans les 30 prochains jours, il y aura plus de clarté sur la capacité à accueillir un événement », a déclaré Jason Campbell, directeur général du CIAS. Il a ajouté que les restrictions actuelles étaient telles qu’il est aujourd’hui difficile de penser à la présentation l’événement.  

Une décision sur la tenue du Salon de 2022, prévu du 11 au 20 février au Palais des congrès du Toronto, sera prise d’ici la mi-novembre, a confié Jason Campbell.

Salon de l'auto de Toronto 2020
Salon de l'auto de Toronto 2020 | Photo : B.Charette

Au moment d’écrire ces lignes, les règles ontariennes stipulent que les événements intérieurs et extérieurs doivent limiter leurs capacités à 50 %, mais cela pourrait bientôt changer. En effet, un peu comme ça s’est fait au Québec, le gouvernement ontarien a annoncé le 1er septembre dernier que la première phase d’un système de certificat de vaccination COVID-19 entrera en vigueur le 22 septembre. Ce dernier va exiger que les résidents montrent la preuve qu’ils ont été complètement vaccinés avec un reçu de vaccination et une pièce d’identité valide avec photo, pour assister à certains événements et participer à certaines activités de la vie publique. Une application suivra le 22 octobre.

La mise en place d’un passeport vaccinal en Ontario pourrait changer la donne concernant la décision des organisateurs du CIAS.

Du côté des autorités, on se montre prudent en expliquant que pour l’instant, il n’est pas question d’augmenter les capacités permises pour les événements. La responsable de la santé publique en Ontario, la docteur Kieran Moore, a déclaré à la fin du mois d’août qu’un événement pourrait être classé comme présentant un « risque très faible » s’il est établi que tout le monde a été doublement vacciné.

Salon de l'auto de Montréal 2019
Salon de l'auto de Montréal 2019 | Photo : D.Boshouwers

Montréal

À Montréal, on marche aussi sur des œufs. Denis Dessureault, vice-président directeur du Salon international de l’auto de Montréal, qui se tiendrait du 21 au 30 janvier 2022, a déclaré qu’une décision sur la tenue de l’événement sera prise d’ici la fin du mois. Il a précisé que pas moins de six constructeurs, le quart de l’ensemble des participants, pourraient faire défection.  

Honda, Mitsubishi, Mazda et Volkswagen ont indiqué qu’ils ne participeraient pas, a déclaré Denis Dessureault.

« Nous travaillons à la préparation d’un salon, mais ce sont les constructeurs qui auront le dernier mot. Pour utiliser le langage de l’industrie, tout le monde a le pied sur le frein. Ils se regardent tous les uns les autres. Nous avons une confirmation verbale, mais rien n’est signé. Ils veulent tous attendre la fin du mois ».

Le Salon de l’auto de Toronto accueille en moyenne 350 000 visiteurs alors que celui de Montréal voit environ 200 000 personnes franchir les tourniquets chaque année.

Daniel Rufiange
Daniel Rufiange
Expert automobile
  • Plus de 17 ans d'expérience en tant que journaliste automobile
  • Plus de 75 essais réalisés au cours de la dernière année
  • Participation à plus de 250 lancements de nouveaux véhicules en carrière en présence des spécialistes techniques de la marque