Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Sécurité routière américaine et canadienne

Par ,

Je reviens à peine du Salon automobile de New York avec mon collègue Phil le Photographe, et nous avons tous deux remarqué une différence fondamentale entre les deux pays en matière d’avertissements et de sécurité globale.

En sillonnant les I87, 287, 17 et autres autoroutes, nous étions littéralement bombardés de panneaux nous avertissant de catastrophes prochaines et de zones de travail et de construction à l’approche. Des avis comme « Ralentissez », « Zone de travail à l’avant », « Amendes de vitesse doublées » et « Vous serez exécutés sur place si vous dépassez la limite d’un seul mille à l’heure, bande de salauds! » (bon, j’exagère peut-être un brin), jonchaient la route des kilomètres avant les zones de travail, puis s’entassaient de champ à viaduc à l’intérieur de ladite zone. De toute évidence, la limite de vitesse n’était PAS une suggestion.

À l’opposé, de notre côté de la frontière, les panneaux étaient clairement en vue à l’entrée des zones de construction… sans plus. La limite de vitesse indiquée relevait davantage du « vous savez, il serait peut-être préférable de ralentir un peu… ».

Honnêtement, je ne vois pas de problème avec notre méthode ici : en général, les gens comprennent le message. Les États-Unis ont tendance à marteler certains points, et je crains que ses citoyens ne deviennent blasés et désensibilisés avec le temps. Bientôt, ils devront peinturer les autoroutes orange…

Notre approche décidément plus relaxe peut sembler un peu trop décontractée, mais à mon avis, elle est tout aussi efficace.