Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Show de Boucane: Courses de rue

Show de Boucane: Courses de rue

Boucane no 9 Par ,

Dans ma chronique, cette semaine, je poursuis la discussion amorcée dans le précédent numéro et complétée dans le présent par mon collègue Amyot Bachand. Le propos : rouler en char et s'amuser en toute sécurité, et ce, légalement. Je ne suis pas vieux au point d'avoir oublié mes années de jeunesse où j'assistais à des courses illégales dans les rues. Il y a environ 10 ans, mes chums et moi avions l'habitude de nous rendre tard, le vendredi soir, au Technoparc de Montréal, près de l'autoroute Bonaventure. Même si ce qui s'y passait défiait la loi, tout le monde était pleinement conscient des dangers courus. L'endroit était très isolé, et pratiquement personne ne circulait dans le coin..., à part les policiers. Bref, si les choses tournaient mal, personne ne pouvait plaider l'innocence.

Bien que je ne condamne pas ce type de loisir, je suis toutefois absolument contre les courses illégales se déroulant dans les rues en plein milieu de la journée et en des endroits achalandés. En fait, je trouve incroyablement criminels les individus qui s'adonnent à ce passe-temps. Au cours des quatre derniers mois, j'ai essayé des voitures très explosives et prisées des adeptes de tuning, dont l'Impreza WRX, la Mazdaspeed6 ainsi que les Volkswagen GTI et Jetta 2.0T. Là où je veux en venir, c'est que ces bolides s'attirent souvent une réputation négative à cause des jeunes qui veulent parader avec leur bijou modifié. La semaine où j'étais au volant de la WRX, au moins deux personnes m'ont officiellement défié de les « clencher », question de voir qui était le roi. Comme je demeure à Montréal et que je fais mes emplettes dans la région, je n'ai évidemment rien fait (je ne ferais jamais rien de la sorte, de toute manière) pour m'engager dans un tel duel, surtout que je savais que des piétons voudraient sûrement traverser la rue à une intersection quelconque. Vraiment, ça m'enrage; c'est à cause de blancs-becs comme ceux que j'ai rencontrés que je dois payer plus cher d'assurance et que j'ai plus de chances de me faire arrêter, juste parce que je suis un jeune homme au volant d'une voiture « sport ». On m'a catégorisé parmi les stupides, et j'en paie le prix.

À mon avis, la seule raison pour laquelle des situations pareilles se produisent, c'est parce que les jeunes sont trop lâches pour s'amener avec leur bolide modifié sur une piste d'accélération ou un circuit et y montrer de quel bois ils se chauffent. Ce n'est certainement pas parce qu'ils ne savent pas où aller pour s'amuser intelligemment en voiture. À moins qu'ils aient peur que leur ego mange une claque, lorsqu'ils réaliseront qu'ils ne savent pas conduire du tout...