Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Souriez, vous êtes filmés!

Souriez, vous êtes filmés!

Par ,

Je reviens aujourd'hui sur l'incident survenu dans les puits après la fin de la course de la série NASCAR Nationwide au circuit routier de Road America.

Lors du dernier tour, la Dodge Penske de Jacques Villeneuve a tapé l'arrière de la voiture de Danica Patrick, l'expédiant en tête-à-queue.

De retour dans les puits, le chef d'équipe de Mme Patrick a cherché à avoir des explications de la part de Villeneuve. Celui-ci lui a dit ce qu'il pensait, puis lui a tourné le dos. Immédiatement interviewé en direct à la télévision, Villeneuve a affirmé qu'il n'avait rien à voir là-dedans et qu'il s'en foutait.

Ces paroles ont choqué le commanditaire principal de la voiture No. 22 de Villeneuve, Discount Tire, qui a publié un communiqué de presse dans lequel il indique ne pas appuyer les propos et le manque de fair-play du Québécois...

C'est la seconde fois que le champion du monde de 1997 ne s'illustre pas de la bonne façon au volant d'une voiture de M. Roger Penske. La première est survenue à Montréal lors du NAPA 200 l'an dernier quand Jacques a complètement raté une relance, est passé dans le gazon et a percuté le bolide de Marcos Ambrose.

Jacques Villeneuve
Photo: NASCAR

Le tout puissant Roger Penske n'est pas du style à apprécier qu'un de ses pilotes se fasse publiquement blâmer par un commanditaire. Si cela reste derrière des portes closes, ça va. Mais quand ça devient public, disons que Penske préfère se séparer du pilote en question plutôt que du commanditaire qui lui apporte des millions de dollars.

L'image publique du pilote est devenue terriblement importante en notre ère d'hyper-communications. Plusieurs pilotes NASCAR ont d'ailleurs été sermonnés, et sanctionnés, pour avoir tenu des paroles un peu trop controversées à chaud, dès leur descente de voiture.

Les frères Busch, Kurt et Kyle, montent en régime plus vite que le moteur V8 de leurs voitures! On ne compte plus les frasques de Kyle, et Kurt a été sanctionné l'an dernier pour avoir tenu des propos injurieux envers un membre des médias.

Il y a plusieurs autres pilotes « sensibles » comme Tony Stewart, Boris Said, Juan Pablo Montoya, Kevin Harvick et d'autres. Le problème est qu'aujourd'hui, avec les minicaméras et téléphones intelligents, n'importe qui peut filmer ces altercations ou enregistrer ces commentaires afin de les diffuser à la planète entière, et ce, presque en temps réel!

Il est évident que plusieurs pilotes ont le sang chaud, surtout quand l'adrénaline coule à flot dans les veines! Toutefois, les responsables de relations publiques et de marketing doivent maintenant leur apprendre à prendre une (très) grande inspiration avant d'ouvrir la bouche.

Il en va de leurs carrières, car aujourd'hui, tout se sait!