Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Stéphane Proulx nous quittait il y a de cela 20 ans

Stéphane Proulx nous quittait il y a de cela 20 ans

Par ,

Le pilote québécois Stéphane Proulx nous quittait il y a de cela 20 ans, 21 novembre 1993 de complications d’une maladie liée au VIH.

Proulx est né le 12 décembre 1965 à Ste-Adèle dans les Laurentides. Sa mère était Monique Proulx, elle-même pilote de qui Stéphane a hérité du virus de la course.

Le jeune homme a commencé sa carrière en disputant le championnat de l’école de pilotage Jim Russel en Californie. Proulx couchait dans sa voiture en ruine, car il n’avait pas assez d’argent pour se payer un hôtel ou un appartement.

Il a ensuite décroché le titre de la Formule 2000 canadienne au volant d’une Reynard 87SF de l’école Spénard-David.

En 1989 et 1990, il a eu une commandite de Player’s et a couru en Championnat international de Formule 3000 avec les écuries GA Motorsport et Pacific Racing.

Je suis allé le voir courir à Nogaro en 1990. Il m’avait confié sa frustration, car selon lui, les écuries encaissaient l’argent de Player’s tout en installant sur sa voiture des pièces usées, ce qui expliquait ses nombreux bris mécaniques.

De retour au Canada, Proulx a gagné le championnat canadien de Formule Atlantique. L’année suivante, il a disputé une demi-saison en Championnat de France de Formule 3 avec l’écurie Formula Project. Mais n’ayant pas apporté le budget prévu, Proulx fut évincé de l’écurie après le Grand Prix de Pau.

En avril 1993, il fut victime d’un gros accident dans une voiture de Formule Atlantique sur l’ovale de Phœnix. Une roue l’avait violemment frappé à la tête. Malgré ses blessures à la tête, bizarrement, il prit l’avion pour revenir à Montréal quelques jours après.

Je l’ai revu au Grand Prix du Canada en juin. Il s’était sauvé de chez lui et avait conduit une voiture de Ste-Adèle à Montréal. Il m’a reconnu, mais avait beaucoup de mal à parler. On aurait dit qu’il était complètement saoul.

Stéphane Proulx est malheureusement mort chez lui en novembre de complications d’une maladie liée au VIH.