Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Subaru Canada présente son premier véhicule hybride rechargeable

La division canadienne de Subaru a annoncé l’arrivée prochaine de son premier véhicule hybride enfichable, le Crosstrek PHEV. Si la chose a été rendue possible, c’est que le passe-partout du constructeur japonais repose depuis sa refonte de l’an dernier sur la nouvelle plateforme globale de Subaru. Celle-ci permet l’accueil de groupes motopropulseurs hybrides et électriques.

Puisqu’il sera enfichable, le Crosstrek PHEV pourra circuler en mode électrique uniquement. La déception, c’est que l’autonomie ne sera que de 27 kilomètres. C’est mieux que rien, mais le double de cette capacité aurait été souhaitable.

Du reste, le véhicule aura le comportement typique d’un modèle hybride, c’est-à-dire qu’il travaillera grâce à l’apport du moteur à combustion, un 4-cylindres de 2 litres, et de l’unité électrique dont la taille est de 8,8 kWh. Et, bien sûr, puisqu’il s’agit d’une Subaru, la traction intégrale à prise constante de la marque sera de la partie, ce qui risque de faire de cette nouvelle proposition hybride la plus apte à être utilisée à l’année. Quant à la boîte de vitesses, on retrouvera une transmission à variation continue.

Photo : D.Boshouwers

Il sera intéressant de voir ce que Toyota nous réserve avec l’arrivée d’une variante à traction intégrale de la Prius. Incidemment, le système hybride à deux moteurs électriques (un servant au démarrage et à la régénération de la batterie, l’autre à envoyer de la puissance aux roues) du Crosstrek est emprunté à la version Prime de la Prius. Si le baroudeur de Subaru possède une autonomie plus restreinte, c’est en raison de son poids, semble-t-il.

Ce qu’on retient de tout cela, c’est qu’on a droit à une deuxième collaboration importante entre Toyota et Subaru, la première étant la production des modèles jumeaux 86 (Toyota) et BRZ (Subaru).

Le gagnant à travers tout cela, c’est le consommateur qui profite d’un plus grand choix.

« Nos concessionnaires et nos clients ont réclamé un tel véhicule et nous avons écouté », a déclaré Yasushi Enami, président du conseil, président et chef de la direction de Subaru Canada, Inc. (SCI). « Nous sommes ravis d'enrichir notre gamme bien équilibrée avec un véhicule hybride rechargeable qui fournit les avantages de l'électrification sans pour autant imposer l'angoisse de l'autonomie. »

Cette version PHEV de la Crosstrek fera ses débuts vers la fin de l’année 2019 chez les concessionnaires canadiens. Il faudra attendre avant de connaître les détails concernant les éditions canadiennes. Aux États-Unis, le véhicule sera lancé à un prix de départ de 34 995 $.

Retour à la page d'accueil