Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Subaru Legacy 2005-2009 : occasion

Subaru Legacy 2005-2009 : occasion

La dernière génération de la Legacy : un bon choix si elle est bien entretenue Par ,

Peu de voitures grand public ont mobilisé une communauté de propriétaires si importante et enthousiaste que la Subaru Legacy. Populaire auprès des amateurs à la fois de conduite et de plein air, elle s’est taillé une réputation bien méritée en tant que voiture haut de gamme et emballante capable d’affronter l’hiver.

(Photo: Subaru)

La populaire berline sport de Subaru vient d’entamer sa cinquième génération pour l’année modèle 2010 : la quatrième génération est désormais un véhicule d’occasion à part entière.

Pour cette dernière génération, la Legacy se déclinait en versions berline et familiale. On avait le choix entre trois moteurs ainsi qu’entre une boîte manuelle et automatique selon le modèle en question.

Un quatre-cylindres boxer de 2,5 litres et 170 ch animait de série les berlines et familiales 2.5i. On avait le choix entre une boîte manuelle à 5 rapports et une boîte automatique à 4 rapports. La plupart des propriétaires recommandent la manuelle avec ce moteur, car elle permet d’en tirer le maximum. Le moteur de 2,5 litres est reconnu pour son efficacité énergétique, mais il ne fera pas frissonner les amateurs de puissance.

Le 2,5 litres turbo réussira peut-être à le faire, lui. Une version turbocompressée avec échangeur d’air du moteur standard était offerte sur les modèles Legacy 2.5 GT, poussant la puissance à 243 et même 250 ch. Les Legacy GT se distinguent visuellement par une prise d’air fonctionnelle sur le capot, et leur conducteur jouissait d’amplement de puissance en accélération et en reprises.

Une Legacy turbo coûtera plus cher et ses primes d’assurance seront plus élevées, de même que son coût d’entretien. Elle consomme aussi de l’essence super, plus coûteuse, qu’elle brûle plus rapidement, et elle risque de vous faire écoper de quelques contraventions pour vitesse excessive… Évidemment, le plaisir de conduite l’emporte sur les coûts additionnels pour bien des propriétaires, surtout ceux de la rare, mais très convoitée 2.5 GT familiale.

La Legacy pouvait également être équipée d’un six-cylindres en ligne de trois litres assurant un rendement semblable au quatre-cylindres turbo. Le six-cylindres en ligne ne pouvait être jumelé qu’à une boîte automatique.

Comme toutes les Subaru, chaque Legacy était dotée de série d’une transmission intégrale. La transmission intégrale « symétrique » de Subaru actionne constamment les quatre roues, répartissant légèrement le couple entre les essieux au besoin, et fonctionne de façon entièrement indépendante, sans la participation du conducteur. Les propriétaires raffolent de la confiance et de la stabilité que procure ce système par mauvais temps, ainsi que de ses performances supérieures à longueur d’année.

(Photo: Subaru)