Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Suzuki XL7 2001-2006 : occasion

Suzuki XL7 2001-2006 : occasion

Le Suzuki XL7 était prisé pour ses prouesses tout terrain, son rapport qualité-prix et sa grosseur Par ,

Suzuki n’est peut-être pas un des grands acteurs sur la scène automobile internationale, mais c’est une marque qui mise gros sur le plaisir et les loisirs et qui est responsable de certains des produits les plus prisés par les amateurs de tout terrain. Le constructeur japonais poursuit une tradition de fabrication de véhicules robustes, et il a accumulé toute une expérience en matière de quatre-quatre et de modèles utilitaires aussi. Si vous connaissez quelqu’un qui vit pour s’évader en sentier, il a sûrement une histoire Suzuki à vous conter, sur un Sidekick ou Samurai qui s’en donne toujours à cœur joie dans la terre battue.

Suzuki XL7 2001 (Photo: Suzuki)

Or, le Suzuki XL7 était considérablement plus gros et polyvalent que ces modèles. Un quatre-quatre familial, cette machine était prisée pour son prix raisonnable et ses réelles compétences hors route. Contrairement à bien des utilitaires mignons à transmission intégrale, le XL7 avait hérité d’un véritable système à quatre roues motrices avec gamme basse, d’une robuste structure de type carrosserie sur cadre et de porte-à-faux relativement courts, en faisant le compagnon idéal pour l’escalade. Au bout du compte, la mouture 2001 à 2006 du XL7 était offerte à prix concurrentiel et faisait preuve d’une grande confiance quand les choses se corsaient.

Évidemment, le XL7 n’était pas destiné à livrer des performances fulgurantes ni battre des records de confort et de raffinement, mais en tant qu’utilitaire polyvalent qui tirera volontiers un bateau ou s’attaquera aux sentiers, il sait impressionner.

Sous le capot, vous trouverez un V6 de 2,7 litres développant 170 ch en 2001 et jusqu’à 185 ch entre 2002 et 2006. Les premiers modèles proposaient une boîte manuelle à cinq rapports de série, tandis qu’une boîte automatique à quatre ou cinq rapports était offerte de série ou en option selon l’année.

Parmi les commodités, notons de la place pour sept personnes, des antibrouillards, des jantes en alliage, des rétroviseurs chauffants, des vitres teintées, un toit ouvrant, un climatiseur automatique et un changeur CD intégré au tableau de bord. Et on offrait une gamme d’accessoires hors route, de jantes, de pneus et de pièces à haut rendement aussi.

Même si le XL7 ne s’est pas énormément vendu, beaucoup de propriétaires ont partagé leur expérience, les hauts comme les bas, sur Internet. La majorité note que le VUS de Suzuki les a séduits grâce à l’abondance d’équipement et d’espace offerts pour le prix… une qualité qui sera tout aussi présente sur le marché d’occasion. Parmi les autres avantages, on parle de la boîte de transfert manuelle, de la possibilité d’obtenir une boîte de vitesses manuelle et des sept places. La majorité vante également la grande qualité de l’expérience de conduite ainsi que la maniabilité, le confort de l’habitacle et la vue dominante sur la route.

Suzuki XL7 2003 (Photo: Suzuki)