Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Système de détection des animaux sur la route

Système de détection des animaux sur la route

Un système avec radar qui aide à protéger les conducteurs... et la faune Par ,

Jadis, le radar demeurait un instrument exclusif à l’armée et aux films de science-fiction. Aujourd’hui, il trouve de plus en plus sa place – et de plus en plus d’utilités – dans l’automobile.

Par exemple, certains véhicules peuvent «voir» l’environnement qui les entourent, faire marche arrière en toute sécurité, freiner automatiquement pour éviter une collision et même se stationner sans l’aide du conducteur. La montée en popularité de ces fonctions et la baisse des coûts entraîneront vraisemblablement une plus grande démocratisation de la technologie du radar.

Photo : Justin Prichard/Auto123.com

Une foule d’autres avenues sont possibles et pas seulement à l’intérieur des véhicules. On peut ainsi installer des capteurs avec radar aux intersections afin d’améliorer la séquence des signaux pour piétons d’après le débit de la circulation. Ces capteurs hors sol s’avèrent meilleurs que les puces de détection enfouies dans la chaussée qui ne font que détecter les véhicules se trouvant juste au-dessus. Ils pourront éventuellement interagir avec les ordinateurs qui contrôlent les intersections pour rendre les mouvements véhicules-piétons plus fluides et plus sécuritaires.

Si les êtres humains ont tendance à regarder des deux côtés avant de traverser une voie, les animaux sauvages ne le font pas. Dans plusieurs endroits du pays, les accidents impliquant nos amis de la faune font malheureusement partie du quotidien. Chaque année, ces accidents causent des dizaines de milliers de dollars de dommages, sans compter bien sûr toutes les blessures et pertes de vies – humaines ou animales.

Peu importe le véhicule, quand on frappe un original ou un ours, l’aventure prend fin aussitôt. Étant donné la vastitude du territoire canadien et les conditions routières parfois difficiles qu’impose le climat rigoureux, ce genre de rencontre peut survenir plus souvent que vous le croyez.

Utilisant le potentiel du radar pour protéger les usagers de la route aussi bien que les animaux, la firme ICx de Scottsdale, en Arizona, vient de créer un système de détection des animaux sur la route portant l’acronyme RADS. Maintenant presque à maturité, ce système emploie des capteurs radiofréquence et radar qui détectent la présence d’animaux en bordure des routes. Si une bête entre dans le champ de vision, un panneau d’avertissement correspondant s’illuminera afin d’alerter les conducteurs.

RADS peut détecter les ours, orignaux, chevreuils et toute autre créature à quatre pattes représentant un danger. Chaque capteur possède une portée visuelle de 400 mètres et, en combinant une série de capteurs, il est possible de surveiller un grand périmètre. RADS peut même «fléchir» son champ de vision dans les routes avec courbes. Encore mieux, il peut emmagasiner de l’information sur le mouvement des animaux (date, heure, gabarit, etc.) pour renseigner les autorités et permettre d’adapter la signalisation en conséquence.

«Notre système passe présentement de la phase d’essai et de certification à la phase commerciale, explique le fondateur d’ICx, Walker Butler. Il a été évalué par plusieurs institutions académiques des États-Unis, dont l’Institut des transports Ouest de l’Université d’État du Montana.»