Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nissan Rogue 2021 : 10 choses à savoir

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

Véritable moteur de la marque nipponne, le Nissan Rogue est un modèle qui n’a (vraiment) pas droit à l’erreur. La catégorie des VUS compacts est en feu depuis quelques années, car les foyers nord-américains, petit à petit, troquent leurs berlines pour ces « couteaux suisses sur roues ».

Bien entendu, le Toyota RAV4 et le Honda CR-V viennent tout de suite en tête lorsque vient le temps de choisir le prochain véhicule familial, mais il existe d’autres options tout à fait pertinentes, comme ce Nissan Rogue fraîchement débarqué sur le marché en 2021.

À voir aussi : Essai du Nissan Rogue 2021 : Une mise à jour bienvenue… et réussie

À voir aussi : Nissan annonce les prix canadiens de son Rogue 2021

L’ancienne livrée apparue en 2014 avait reçu un peu d’aide lors de la révision de 2017, mais dans ce créneau hyper compétitif, il est important de rester dans le peloton de tête. La haute direction de l’important fabricant japonais devait absolument rectifier le tir, surtout en tenant compte de son statut de « best-seller » de la marque.

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

J’ai récemment pu mettre à l’épreuve, l’instant de quelques jours, la plus récente mouture du Rogue, en livrée Platine, la plus équipée de la gamme. L’essai s’est déroulé sous un froid glacial. C’était en janvier, après tout !

Et cette fois-ci, plutôt que d’emprunter l’avenue traditionnelle, j’ai décidé d’énumérer les 10 choses qu’il faut absolument savoir avant de considérer l’acquisition du nouveau Rogue, peu importe la livrée retenue.

# 1 Nouveau faciès = nouveaux phares redessinés

Nissan n’en est pas à sa première tentative de réorganisation des blocs optiques. La première fois, c’était en 2010, avec le dévoilement du Juke qui, rappelez-vous, venait d’office avec de larges phares arrondis logés en plein centre de son bouclier. Depuis, rien… Aucun modèle de la marque n’a eu droit à cette approche jusqu’à ce nouveau Rogue 2021. Les phares, ceux qui éclairent la chaussée devant le véhicule, sont eux aussi installés en plein centre et, je dois l’admettre, les designers ont eu la main heureuse.

Nissan Rogue 2021, avant
Photo : V.Aubé
Nissan Rogue 2021, avant

# 2 Même cylindrée, nouveau moteur

Depuis son arrivée sur le marché, le Nissan Rogue est propulsé par un moteur 4-cylindres atmosphérique de 2,5 litres. Il n’y a rien à signaler de ce côté, le Rogue 3.0 fait toujours appel à un moulin sans turbo, mais ce dernier a été fortement retravaillé de manière à livrer une puissance accrue (181 chevaux, un gain de 11) et un couple supérieur (181 livres-pieds, 6 de plus).

L’injection directe fait partie de l’équation, mais il y a aussi ce revêtement pulvérisé réfléchissant, une pompe à huile à débit variable, un collecteur d’échappement intégré et un système de contrôle électronique de la distribution à variation continue, des éléments qui entrent en ligne de compte pour bonifier le rendement énergétique du groupe.

Face au RAV4 notamment, le Rogue perd quelques points en puissance, mais bon, les acheteurs de VUS compacts ne cherchent pas nécessairement à battre des records d’accélération au quotidien.

Nissan Rogue 2021, moteur
Photo : V.Aubé
Nissan Rogue 2021, moteur