Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Un 3-cylindres turbo pour le Nissan Rogue ?

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

Le Nissan Rogue, entièrement repensé pour cette année, n’est offert qu’avec une seule mécanique, soit un 4-cylindres de 2,5 litres offrant 181 chevaux et 181 livres-pieds de couple. Un deuxième moteur pourrait se retrouver sous le capot du VUS, mais rien n’est encore fait ni confirmé.

Voici ce qui coule comme information au moment d’écrire ces lignes.

D’abord, mentionnons que c’est le magazine Car and Driver qui a rapporté la nouvelle. Ce dernier a eu la puce à l’oreille en découvrant des renseignements sur ce nouvel organe directement sur le site de l’EPA (Environment Protection Agency) américaine. Voilà pourquoi on peut s’avancer sur le fait que le moulin en question est un 3-cylindres turbo de 1,5 litre, un bloc qui serait marié à une transmission à variation continue (CVT).

Ce qui est aussi connu, puisqu’on parle quand même du site de l’EPA, ce sont les cotes de carburant. En effectuant les conversions, ça nous donne 7,8 litres aux 100 kilomètres en ville, 6,4 litres sur l’autoroute, le tout pour un combiné de 7,1 litres aux 100 kilomètres.

À voir aussi : Premier essai du Nissan Rogue 2021 : agressivement conservateur

Ironiquement, lors de notre essai du véhicule lors du lancement, c’est exactement la moyenne que nous avons obtenue avec le moteur de 2,5 litres.

Avec la traction intégrale, le moteur 3-cylindres promettrait une moyenne de 7,4 litres (ville/autoroute).

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Moteur 4 cylindres du Nissan Rogue
Photo : Nissan
Moteur 4 cylindres du Nissan Rogue

Car and Driver, ainsi que d’autres médias, a contacté Nissan pour tenter d’en savoir un peu plus, mais en vain. La réponse de l’entreprise s’est résumée à ceci : « “Nissan évalue régulièrement les futures technologies potentielles pour nos modèles existants. Nous prévoyons un petit projet pilote avec un nouveau groupe motopropulseur potentiel en utilisant le Nissan Rogue 2021. Nous n’avons rien d’autre à annoncer pour le moment.”

Ce sera à voir, évidemment. Si le tout s’avère concluant, il sera également intéressant de voir si Nissan Canada ira de l’avant. Avec la traction intégrale et des différences plus minces en matière de consommation, est-ce que le jeu en vaudra la chandelle ? Tout dépendra aussi du prix d’un modèle équipé de ce moteur par rapport à ce qu’on connaît actuellement.

Bref, une autre histoire que nous allons suivre de près.

À voir aussi : Nissan Rogue 2021 : 10 choses à savoir