Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toronto 2011 : Pleins feux sur Hyundai

Toronto 2011 : Pleins feux sur Hyundai

Par ,

Chaque personne apprend à son propre rythme. Certaines mettent plus de temps et doivent jouer davantage au jeu des essais-erreurs afin de trouver la bonne marche à suivre et la bonne attitude à adopter. D'autres, parfois considérées comme des génies, comprennent tout en un rien de temps.

Photo: Michael Wong

On pourrait donc classer Hyundai de surdouée. En un quart de siècle ou presque, la compagnie coréenne a rattrapé quelques-uns des grands manufacturiers établis depuis beaucoup plus longtemps. Jadis méprisée et ridiculisée par le reste de l'industrie et les consommateurs, Hyundai fait aujourd'hui partie du peloton de tête aux côtés de Ford, Volkswagen et de General Motors.

Vingt-cinq ans peut sembler une éternité, mais sachez que Mercedes-Benz célèbre cette année son 125e anniversaire. Je ne cherche pas à critiquer Mercedes, seulement à mettre les choses en perspective. Hyundai a été fondée en 1967 et sa division canadienne, en 1983 (États-Unis : 1986). Ce fut le coup de foudre. Au fil des ans, l'histoire d'amour entre les Canadiens et la marque coréenne s'est enrichie jusqu'au point de devenir un heureux mariage. Hyundai s'apparente à un fin cognac... rempli de stéroïdes. Jamais elle n'a goûté aussi bon.

Fortement basée sur le souci d'en offrir beaucoup aux clients pour leur argent, la réputation de la compagnie a atteint des sommets sans précédent au cours des cinq dernières années. Finis les modèles qu'on choisissait purement pour une question de prix. De nos jours, les gens achètent des Hyundai parce qu'ils le désirent vraiment.

Je me suis brièvement entretenu avec John Vernile, vice-président canadien des ventes et du marketing, après la conférence de presse de Hyundai au Salon de l'auto de Toronto. Je brûlais d'envie de découvrir sa stratégie pour 2011.

On sait que les rabais et incitatifs aident à écouler l'inventaire. General Motors et Chrysler (et Ford jusqu'à un certain degré) y ont abondamment recours. Même Toyota a récemment adopté cette pratique populaire. Alors, est-ce que Hyundai a l'intention de se prêter au jeu dans le but de vendre encore plus de véhicules en 2011?

Photo: Michael Wong