Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toyota confie la recherche et le développement à ses divisions nord-américaines

Toyota confie la recherche et le développement à ses divisions nord-américaines

Par ,

L’épisode des accélérations involontaires est peut-être loin derrière Toyota au moment présent, mais l'entreprise japonaise continue d'effectuer des changements afin d’éviter qu'une situation similaire se reproduise. Une fois le scandale terminé, le constructeur s'est rendu compte que sa structure hiérarchique l'avait empêché de réaliser qu'il y avait un problème avant qu'il ne soit trop tard. C'est pourquoi les cadres américains du manufacturier auront dorénavant plus de pouvoir que jamais.

Yoshi Inaba, le dirigeant le mieux placé en Amérique du Nord, a déclaré que l'entreprise avait adopté un nouveau système de recherche et de développement, dans lequel la surveillance du Japon était désormais réduite.

Par le passé, les véhicules exclusifs au marché nord-américain devaient être revérifiés par un ingénieur en chef situé au Japon, alors que les départements des ventes et du marketing devaient passer par plusieurs étapes avant d'arriver à leurs fins.

Heureusement, tout cela est chose du passé. Les Avalon, Venza, Sienna, Tacoma et Tundra, modèles uniquement écoulés en Amérique du Nord, sont devenus l'entière responsabilité des administrateurs du Canada et des États-Unis.

Le bureau-chef du Japon aura évidemment toujours son mot à dire en ce qui concerne la profitabilité et les pertes, mais ne sera plus du tout impliqué dans le développement de produit, ce qui devrait accélérer la capacité des divisions canadiennes et américaines à s'adapter aux changements du marché et mieux se positionner face à la concurrence.

C'est encore trop tôt pour savoir si cette décision sera fructueuse ou non. Il est maintenant clair que Toyota a tiré des leçons de ses récents problèmes et fait présentement tout en son pouvoir pour éviter de reproduire les mêmes erreurs.


Source : Automotive News