Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toyota se tourne vers 2011 et les années à venir

Toyota se tourne vers 2011 et les années à venir

Les rappels forcent la compagnie à revoir sa structure et ses priorités Par ,

OTTAWA, Ontario — Selon Stephen Beatty, directeur gestionnaire principal de Toyota Canada, tant qu'à traverser une crise, mieux vaut en tirer des leçons. Autrement dit, il ne faut jamais rater une occasion d'apprendre et de s'améliorer.

Afin de valider les leçons apprises par la compagnie au cours d'une année 2010 marquée par de nombreux rappels importants, Beatty et sa collègue Sandy Di Felice, directrice des affaires externes, ont récemment invité les journalistes du pays pour leur présenter les toutes dernières mesures qui contribueront à rehausser la sécurité et la fiabilité des véhicules Toyota.

Personnel renforcé
«Nous avons assigné plus de 1000 ingénieurs supplémentaires à notre département technique cette année, chacun avec un mandat de qualité spécifique», affirme Di Felice, qui précise que cet ajout n'est qu'une partie des initiatives pour renforcer le personnel.

Toyota a également mis sur pied un Comité global de qualité, une Force tactique nord-américaine en charge de la qualité (identification et priorisation rapides des actions à prendre en matière de sécurité), une Équipe d'analyse et d'intervention rapides (pouvant être déployée à tout endroit en 24 à 48 heures pour identifier et rapporter à la Force tactique des troubles de sécurité potentiels), des bureaux décentralisés veillant à la qualité des produits (sept en Amérique du Nord, dont deux au Canada, pour faire entendre «la voix des consommateurs») ainsi qu'un poste d'ingénieur basé au Japon mais axé sur la qualité des véhicules canadiens.

Nouveaux mots d'ordre
De «Qualité, Fiabilité et Fidélité», les mots d'ordre de Toyota Canada sont passés à «Qualité, Sécurité et Durabilité». Beatty n'y voit pas un si grand changement, mais plutôt la réitération des valeurs fondamentales de la compagnie. «Nous travaillons à améliorer de nombreux attributs et, parfois, il arrive qu'on oublie ces valeurs de base», dit-il.

La nouvelle philosophie se reflète déjà dans les publicités de Toyota. Les deux plus récentes campagnes vantent la performance de freinage de la Camry ainsi que le nouveau simulateur de conduite au siège social du Japon. Ce dernier utilise la robotique pour simuler tous les aspects d'un véhicule en mouvement.

Toutefois, la plus récente action de Toyota pour améliorer la sécurité s'avère l'inclusion de six dispositifs de sécurité active dans l'équipement de série de tous ses modèles 2011. C'est le premier grand constructeur automobile à en faire autant.

Les dispositifs en question se regroupent à l'intérieur du Système de sécurité STAR. Ils sont : le système de contrôle de la stabilité du véhicule (VSC), le régulateur de traction (TRAC), le système de freins antiblocage (ABS), le répartiteur électronique de force de freinage (EBD), le système d'assistance au freinage (BA) et la technologie d'arrêt intelligent (SST).

Faire passer le message
Au dire de Beatty, doter les véhicules des meilleurs dispositifs de sécurité «ne représente qu'une partie de l'équation. L'autre partie consiste à expliquer au monde ce que nous avons fait. Actuellement, la technologie évolue à un rythme qui dépasse le niveau de connaissances et de compréhension du grand public.»

La compagnie cite une étude menée par Transports Canada en 2006 qui révélait que 60 % des automobilistes ignorent totalement les avantages et la disponibilité d'un système de contrôle de la stabilité sur leur véhicule.

Beatty croit que tous les manufacturiers doivent remédier à la situation. Pour sa part, Toyota Canada fera davantage la promotion de ses caractéristiques de sécurité par le biais de publicités ainsi que les réseaux sociaux, travaillera avec d'autres organisations comme la Traffic Injury Research Foundation (TIRF), augmentera la formation chez les concessionnaires et développera plus de contenu relié à la sécurité sur son site Internet (www.toyota.ca).

«Si les gens manquent de connaissances sur la sécurité, c'est notre devoir de les instruire, soutient Beatty. Cette pratique jouera un rôle prépondérant dans le nouveau positionnement de la marque Toyota au fur et à mesure que nous lancerons de nouveaux systèmes.»