Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Partenariat majeur annoncé entre Toyota et Suzuki

Suzuki n’est plus active en Amérique du Nord depuis quelques années déjà, mais dans certains marchés ailleurs dans le monde, la petite firme japonaise est bien implantée. Ironiquement, Toyota fait moins bonne figure à ces endroits. Afin de s’aider mutuellement, les deux entreprises ont décidé de s’associer.

Les premiers détails de l’entente sont intéressants et démontrent à quel point la guerre que se livrent les manufacturiers à travers la planète est une lutte sans merci.

Les régions visées par ce partenariat sont l’Europe, l’Inde et l’Afrique… pour l’instant.

En gros, Toyota va épauler Suzuki en Europe, car cette dernière y éprouve des difficultés. Même Toyota n’y fait pas des affaires d’or, elle qui doit se battre avec des marques plus locales comme Renault, Volkswagen et Peugeot. Ainsi, Toyota va permettre à Suzuki d’utiliser sa technologie hybride avec les versions de ses modèles RAV4 et Corolla familiale. Ces deux produits vont donc s’ajouter au portfolio de Suzuki. Toyota va construire la Corolla destinée à Suzuki dans son usine anglaise. La production va s’amorcer en 2020.

Toyota RAV4 2019
Photo : Toyota
Toyota RAV4 2019

En échange, Suzuki va aider Toyota en Inde, un marché où elle y est dominante depuis des décennies. Deux des produits qu’elle avance là-bas, la berline Ciaz et le petit VUS Ertiga, vont joindre la famille de produits Toyota. Puis, quatre autres modèles fabriqués en Inde par Suzuki vont être ajoutés à la gamme que Toyota propose en Afrique, un marché en pleine expansion.

En Europe, Suzuki va permettre à Toyota de construire des moteurs à l’intérieur de son usine polonaise.

Enfin, les deux entreprises vont concevoir ensemble un véhicule destiné au transport de passagers pour le marché indien. Toyota construira les deux versions de ce modèle. De plus, elle va aider Suzuki à répondre à la forte demande pour son modèle Vitara en l’assemblant dans l’usine qu’elle compte opérer en Inde à compter de 2022.

Comme vous pouvez le constater, l’entente est majeure.

Bien sûr, pour notre marché, il n’y a pour l’instant aucune conséquence. Ce qu’on peut espérer, c’est que Suzuki permette à Toyota d’utiliser le petit VUS Jimny qu’elle propose ailleurs dans le monde. La mine de ce dernier est irrésistible et assurément, il connaîtrait du succès chez nous.

Ce sera à suivre.


Article par Auto123.com

Suzuki Jimny AllGrip 2019
Photo : Suzuki
Suzuki Jimny AllGrip 2019