Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Un événement vert... vraiment?

Un événement vert... vraiment?

Par ,

Lors du passage d'Auto123.com à l'édition 2011 du Rallye International Vert de Montréal, nous avons observé quelque chose d'assez étrange. Pour recharger les Chevrolet Volt, Toyota Prius enfichable et Mitsubishi i-MiEV, les organisateurs ont choisi d'utiliser une bonne vieille génératrice à essence.

Nous avons été assez surpris de constater que dans un événement servant à promouvoir les nouvelles technologies vertes, tout n'était pas 100% vert.

Et nous n'avons pas été les seuls.

Certains passants qui empruntaient l'avenue McGill College, où étaient exposés nos bolides matin et soir, étaient manifestement stupéfaits de voir qu'il fallait de l'essence pour alimenter des véhicules écologiques.

Mitsubishi i-MiEV
Photo: Auto123.com

Un homme a même pris la peine de nous mentionner que « les ingénieurs auraient tout simplement pu laisser tomber une étape et mettre un moteur à essence dans les voitures ».

Vous conviendrez qu'il est assez ironique d'utiliser du pétrole et une machine polluante pour faire fonctionner des automobiles qui promettent de n’émettre aucune (ou très peu) émission polluante de CO2, censées réduire notre dépendance à l'or noir!

Le plus comique (ou triste) dans tout ça, est que des stations de recharge se trouvaient à moins d'une minute à pied de l'endroit où les véhicules étaient garés, dans le stationnement de la Place Ville-Marie.

Il faut toutefois mentionner que les organisateurs de l'événement avaient tout intérêt à laisser les véhicules dans la rue, afin que les passants puissent les observer jour et nuit, ce qui plaît évidemment aux constructeurs qui s'y inscrivent.

De plus, installer une borne de niveau deux pour seulement trois jours aurait coûté très cher, tandis qu’une prise de 120 volts n'aurait pas suffi à recharger complètement les véhicules pour le lendemain.

Avec un peu de recul, cette anecdote illustre parfaitement le défi herculéen qui attend les gouvernements et municipalités aux quatre coins de la planète, pour accueillir en grand nombre les véhicules électriques et hybrides enfichables sur nos routes.