Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Un Ford F-150 consommant 5,88 L/100 km en ville avec un V8, c'est possible

Un Ford F-150 consommant 5,88 L/100 km en ville avec un V8, c'est possible

Par ,

Ford travaille conjointement avec le Center for Compact and Efficient Fluid Power (CCEFP) pour développer un F-150 affichant une consommation de carburant de 5,88 litres aux 100 kilomètres tout en conservant son V8 de 4,6 litres. Comment est-ce possible? La réponse réside dans les groupes motopropulseurs hydrauliques hybrides.

Le fonctionnement de ce système diffère de la technologie hybride utilisant une mécanique à essence couplée à un moteur électrique. Les batteries sont remplacées par un réservoir emmagasinant des fluides gardés sous pression par un accumulateur qui agit comme source d'énergie secondaire et travaille en tandem avec le V8 à combustion interne.

La pression est convertie en énergie et transmise aux roues arrière par une boîte de vitesses CVT qui ajoute deux pompes – moteur hydraulique connecté par un mécanisme à pignon planétaire.

Photo: Mathieu St-Pierre/Auto123.com

Perry Li, directeur adjoint du CCEFP et professeur de génie mécanique, explique que « la consommation combinée du F-150 se situe à environ 13-14 L/100 km. L'annexion de la CVT l'améliore à 11 L/100 km et l'addition du système hydraulique hybride pourrait lui permettre d'afficher 5,88 L/100 km en ville. L'économie n'est pas aussi importante sur route, mais reste tout de même améliorée ».

Les dépenses en carburant sont plus basses en ville, car le système hydraulique du F-150 s'approprie l'énergie qui est habituellement perdue lors du freinage pour recharger l'accumulateur, technologie déjà développée dans une majorité d'hybrides et de véhicules électriques.

Si on prend l'exemple d'un travailleur de la construction qui doit déplacer des charges et effectuer des arrêts et redémarrages fréquents sur un chantier, ce qu'une majorité des propriétaires de camionnettes font, les hybrides hydrauliques ont un potentiel énorme.

Par contre, il ne faut pas nécessairement s'attendre à retrouver cette technologie dans les camions Ford dans un futur proche. Une compagnie nommée Eaton a déjà développé un procédé similaire pour des camions de livraison et à ordures, mais il s'est avéré plutôt coûteux et complexe. Ce faisant, le succès escompté n'a pas été au rendez-vous.

C'est pourquoi le CCEFP travaille avec une multitude de partenaires afin d'améliorer le système et faire en sorte qu'il soit à la fois économiquement viable et durable pour les manufacturiers. Est-ce qu'on observera des F-150 consommant aussi peu que des voitures sous-compactes ou électriques sur nos routes un jour? À suivre...


Source: PickupTrucks