Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Un maximum de MINI

Un maximum de MINI

Le samedi 13 octobre 2007 Par ,

Le samedi 13 octobre 2007

6 h 45. Les rayons du soleil traversent tranquillement les rideaux de ma chambre à coucher. Péniblement, je m'extirpe du lit, je me traîne les pieds jusqu'à la fenêtre, puis j'ouvre les rideaux. La lumière m'éblouit. Pendant quelques secondes, tout est blanc devant moi. Au fur et à mesure que mes pupilles se dilatent, j'entrevois une petite voiture couverte de givre dans mon stationnement. Elle est bleue. Comme le ciel à l'horizon. À l'avant, une plaque d'immatriculation. Je réussis à y déchiffrer la mention : « FUN MINI ». Eh bien oui, c'est une Cooper, et pas n'importe laquelle : la S. S comme dans « plaisir aSSuré ! »


Notre S a rendez-vous à l'Hôtel ALT, du chic quartier DIX30, de Brossard. Tout ce que je sais, c'est que l'Association des concessionnaires MINI de la région métropolitaine m'y a invité. Autre mention : je dois y être pour 8 heures et être accompagné. Je me plie à ces exigences et je me pointe le bout du nez à Brossard juste à temps. Dans le stationnement, une dizaine de MINI, des rouges, des blanches, des noires... Wow ! Mais attendez un peu, deux autres qui s'amènent ! Amusant, non ? J'entre dans l'hôtel. La réceptionniste m'accueille chaleureusement : « Est-ce que vous venez pour l'événement MINI ? » « C'est exactement ça ! » « Rendez-vous au quinzième. »

En sortant de l'ascenseur, j'aperçois des dizaines de tables où sont massées une cinquantaine de personnes. Je prends place à l'une d'elles. Une odeur réconfortante de café flotte dans l'air. À ma droite, tout en dégustant un croissant, une dame d'un certain âge discute des débuts de son histoire d'amour avec sa MINI. Tout a commencé lorsqu'elle a décidé de louer une Cooper pour une durée de trois jours. Et avant même la fin de ces trois jours, elle met sa voiture en vente pour se procurer SA MINI !

Alain Lauzière
Alain Lauzière, directeur des Opérations MINI (région Est), nous explique plus tard pourquoi nous sommes réunis : nous allons participer au deuxième Rallye MINI. Objectif : compléter un parcours de 170 kilomètres tout en cherchant des indices nous permettant de résoudre des devinettes. Il faut donc être à la fois rapide et vigilant. Mais n'allez pas croire que c'est là une course folle ! Les organisateurs nous ont bien avertis qu'il est primordial de respecter le Code de la route.

Avant de me diriger vers la ligne de départ, je jette un coup d'oeil à l'extérieur. Du haut de l'immeuble, une vue splendide des environs s'offre à nous. Pour être honnête, c'est le stationnement bondé de MINI (une centaine !) qui attire mon attention.

À la sortie, on nous remet un livret de bord contenant les directions à suivre. Nous savons maintenant que le trajet est divisé en sept étapes, toutes différentes. À cela s'ajoute une petite enveloppe blanche, à consulter en cas de détresse seulement, car son ouverture entraîne automatiquement un retrait de la course (puisqu'elle contient les cartes routières.)